Warning: Undefined array key 0 in /www/wwwroot/atoutbridge.com/plugins/system/hikashopgeolocation/hikashopgeolocation.php on line 245

Warning: Attempt to read property "zone_id" on null in /www/wwwroot/atoutbridge.com/plugins/system/hikashopgeolocation/hikashopgeolocation.php on line 245
AtoutBridge.com : Le magazine du Bridge en ligne - Troisième enchère de l'ouvreur

 

 

Notre contenu évolue : choisissez votre formule !
"Numérique" :
téléchargez notre journal en pdf ; "Numérique VIP" : accédez à l'intégralité du site
VIP + :
téléchargez notre journal, recevez le par la poste et accédez à l'intégratlité du site
Cliquez ici pour choisir votre abonnement

 

Troisième enchère de l'ouvreur

Souvent décisive, car c’est elle qui complètera précisément la description de la distribution et de la force de l’ouvreur, la troisième enchère de celui-ci devra être précise, tant que faire se peut.
Mais elle dépendra, bien évidemment, des deux premières enchères du répondant, la première étant naturelle, la seconde pourra être à S-A, quatrième couleur forcing, répétition à saut ou sans, bref une « palette » bien distincte, c’est pourquoi notre sujet du jour ne va pas tenir sur un timbre poste !

1 - Le répondant a enchéri 1SA

SONE
1 - 1 -
1 - 1SA -
?
 

Passe : Main de première zone.
2 : Main 6-4 de première zone, sans trois cartes à Cœur.
2 : Main 4315 ou 4306 de première zone.
2 : Main 4315 ou 4306 de seconde zone.
2 : Main 5-5 noire.
2SA : Main irrégulière de 15-17 H courte à Cœur.
3 : Main 6-4 de seconde zone.
3 : Main 4324 de troisième zone, néanmoins, à Bridge Plus, nous préférons
redemander à 2SA après 1 avec ce genre de main, excepté avec deux petits Carreaux…
3 : Belle main 5-5 noire, non forcing.

 

 

Toutes ces enchères seront bien sûr non forcing (sauf 2), la réponse d’1SA ayant par le fait limité la force du répondant à 10 H.

ONES
1 - 1 -
1 - 1SA -
?
Ouest
AD72
V94
A854
R9
Ouest
RV985
7
ADV1063
R
Ouest
AD72
9
RDV63
A94
Ouest
AR72
9
ADV754
D8
Ouest
DV94
RV7
ARV105
6
Passe
Rien ne dit que le répondant possède cinq cartes à Cœur ! 
 2
Rallonge les Piques, et donc aussi les Carreaux !
2SA
15-17 H non ouverts d’1SA, donc main irrégulière. 
 3
Main 6-4 de seconde zone.
2
Main irrégulière de seconde zone avec trois cartes à Cœur. 

Vu l’espace, il y aura peu de séquences dans lesquelles la seconde enchère du répondant sera 1SA !
Petit rappel, avec une main 5-5, on ouvre de la plus chère, sauf le bicolore noir, le fait donc de répéter les Piques montre bien au moins six cartes à Carreau, CQFD.
Les mains régulières sont toujours les plus faciles à traiter, les autres feront appel, comme d’habitude à votre jugement, bien plus excitant !

2 - Le répondant a fait une troisième couleur forcing


Pas de panique, il n’existe « que » trois séquences, que voici, que voilà :

SONE
1 - 1 -
2 - 2*  
SONE
1 - 1 -
2 - 2*  
SONE
1 - 1 -
2 - 2*  

Comment devra continuer l’ouvreur ? En privilégiant trois cartes dans la majeure de réponse, à défaut, nommer les S-A ou répéter sa couleur, voire en nommer une nouvelle, suivez moi pour défricher un peu, tout ça a l’air un peu nébuleux, pour l’instant seulement !
Déjà, le répondant sait que la main de l’ouvreur, après sa simple répétition de la couleur, possède une main unicolore de maximum 15 H.

SONE
1 - 1 -
  2 -   2* -
?      
 

2 : Trois cartes dans une main minimum.
2 : Force à Pique pour les S-A, faiblesse à Carreau.
2SA : Arrêts Carreau-Pique, 12-13 H.
3 : Rallonge la couleur, dénie trois cartes à Cœur.
3 : Quatre cartes.
3 : Trois cartes, main agréable.
3SA : Bons arrêts Carreau-Pique, 14-15 H.

Vous voyez, pas si compliqué que ça, on applique les (bons) principes cités précédemment, et on fait fonctionner son jugement, comme d’habitude.

ONES
1 - 1 -
 2 -   2* -
?      
Ouest
V72
9
RDV10963
A5
Ouest
9
D107
ARD643
R94
Ouest
7
V105
RD10853
AD7
Ouest
RV10
7
RDV985
A72
Ouest
7
AV94
RV10732
A7
2
Prioritaire sur 3.
3SA
Bonne main, arrêts Trèfle-Cœur, pas trois cartes à Pique.
2SA
Main mini, quelque chose à Trèfle et à Cœur.
3
Main agréable avec un soutien troisième à Pique.
3
Quatre cartes, main insuffisante pour un bicolore cher préalable.

 Toujours la même rengaine, savoir bien enchérir sa main, et donc renseigner le partenaire le plus précisément possible vous conduira, la grande majorité des cas, vers le bon contrat, quête du graal de tout bridgeur digne de ce nom !

 

 

ONES
1 - 1 -
 2 -  2* -
?      
Ouest
D7
RV9
85
AD10763
Ouest
RV5
10732
5
ARDV9
Ouest
D96
5
A3
RDV9852
Ouest
V5
D94
R6
RDV984
Ouest
94
A5
R7
RDV9854
2
Force à Cœur pour les S-A.
3
En oubliant ces vilains Cœurs.
2
Bien mieux que 3.
2SA
Main minimum, quelque chose
dans les rouges.
3
Pour rallonger la couleur.

 3 - Le répondant a fait une quatrième couleur forcing


Le fonctionnement va être quasi identique à celui du paragraphe précèdent, soutien troisième, nomination des S-A ou complément sur la distribution seront les axes de la troisième enchère de l’ouvreur, dans l’ordre des priorités.
Il y a, concernant la quatrième couleur forcing, beaucoup plus de séquences possibles que pour sa petite sœur, la troisième, exemple :

SONE
  1 - 1 -
1 - 2*  
SONE
  1 - 1 -
2 - 2*  
SONE
  1 - 1 -
2 - 2*  
SONE
  1 - 2 -
2 - 2*  

 

Elle peut être « chère » (la couleur nommée en second est plus chère que celle nommée en premier), ou « économique » (la couleur nommée en second est moins chère que celle nommée en premier).

La quatrième couleur forcing chère est forcing de manche.
La quatrième couleur forcing économique est forcing et auto forcing, léger distinguo.

SONE
1 - 1 -
 2 -  2* -
?      
 

2 : Main de première zone, soutien troisième.
2SA : Arrêt Cœur, 12-14 H.
3 : Rallonge la couleur.
3 : Enchère « poubelle », parfois 2254 sans arrêt Cœur, ne garantit pas du tout six cartes.
3 : Quatre cartes, que l’on n’a pu nommer précédemment par manque de force.
3 : Main élégante avec un soutien troisième.
3SA : 15-17 H et un bon arrêt Cœur.

Notez que la zone de l’ouvreur, lors d’un bicolore économique, est plus floue que lorsqu’il répète sans saut sa couleur d’ouverture, lors d’une troisième couleur forcing, du coup, sa force doit être précisée, le bicolore économique allant de 12 à 18 HL. Quelle que soit l’enchère de l’ouvreur, le répondant devra reparler.

SONE
1 - 1 -
 2 -   3* -
?      
 

3 : Rallonge la couleur.
3 : Parfois enchère « poubelle », 2542 sans arrêt Trèfle.
3 : Soutien troisième.
3SA : Arrêt Trèfle.

Ici, la quatrième couleur est « chère », même si les Trèfles sont plus économiques que les Piques, car nommés au palier de 3 !

 

 

ONES
1 - 1 -
2 - 2* -
?      
Ouest
A94
5
RD1072
AV54
Ouest
72
54
RDV98
AD72
Ouest
-
DV72
A9632
RD94
Ouest
5
V107
AR963
RV107
Ouest
V7
9
RDV83
AV1076
3
Main élégante en distribution et en points, soutien troisième.
3
Ne rallonge pas forcément la couleur.
3
Quatre cartes, Est ne les a pas déniées.
2SA
Un petit quelque chose à Cœur, main minimum.
3
Pour rallonger la couleur.

 

4 - Le répondant a nommé deux couleurs

Ici, de nombreuses séquences, suivant que l’ouvreur ait répété sa couleur d’ouverture à saut ou sans saut, redemandé à 1SA, fait un bicolore cher ou autre… Prenons des cas particuliers et développons :
Pour bien choisir sa troisième enchère, l’ouvreur devra bien sûr détecter la signification de la seconde enchère du répondant !

 

SONE
1min - 1 -
1SA - 2  
 

Bicolore économique, l’ouvreur n’a que deux choix, passer ou revenir à 2 !
Le répondant montre une main 5-4 au moins avec plus ou autant de Piques que de Cœurs, une zone de 6 à 10 H.

SONE
  1 - 1 -
2 - 2

Main au moins 5-4, forcing un tour.

SONE
  1 - 1 -
2 - 2  

Ici, l’ouvreur a fait un bicolore cher, 2 indique ne pas avoir de bon soutien dans les mineures, ni cinq cartes à Pique. L’ouvreur devra alors nommer les S-A ou reparler d’une de ses mineures.

 Jusqu’ici, la seconde couleur du répondant était économique, quid en cas contraire ?

 

SONE
 1 - 1 -
1SA - 2  

Forcing de manche, ne rallonge pas les Cœurs, mais montre un problème à Trèfle. Si l’ouvreur est capable de le résoudre, il nomme les S-A !

 Et ce genre de séquence, où 3 est forcing de manche et semi naturel ?

 

 

ONES
1 - 1 -
2 - 3 -
?      
Ouest
D72
AR985
V10
DV5
Ouest
85
AD1072
R986
R10
Ouest
72
RDV10754
A9
V7
Ouest
7
A9863
RD1074
A5
Ouest
R7
DV8632
AV
V94
3
Tant pis pour l’arrêt Trèfle, donner le soutien est prioritaire.
3SA
Et surtout pas 4 qui dépasserait le contrat de 3SA..
4
Couleur autonome dans une main faible en points H.
4
Gros soutien dans une main faite pour jouer à la couleur.
3
Rien d’autre possible...

 

 

Ce genre de séquence est assez ennuyeux, car le palier de la troisième enchère de l’ouvreur sera haut !
Rappelez-vous, exercer son jugement…

Voyons maintenant que faire lors d’un bicolore à saut.

 

:

SONE
1 -    1 -
1SA - 3  
SONE
  1 - 1 -
2 - 3  
SONE
  1 - 1 -
2 - 3  
SONE
  1 -   1 -
2 - 3  

 

Quelle que soit la redemande de l’ouvreur, le bicolore à saut du répondant signifie toujours la même chose : Une main au moins 5-5 à honneurs concentrés, forcing de manche.

L’ouvreur va donc regarder ce qu’il possède dans les couleurs de son partenaire, et décider de le freiner ou de l’encourager...

 

 

ONES
1 - 1 -
2 -   3 -
?      
Ouest
V5
87
AR1074
RD96
Ouest
A72
5
RDV94
R763
Ouest
-
DV94
AR762
A972
Ouest
5
V94
RD1072
AD96
Ouest
7
D107
AR964
AR76
3SA
Aucun intérêt pour vos couleurs, partenaire.
3
Voilà où se situe notre fit.
5
Compliqué, Blackwood exclusion, ne pas compter l’As de Pique pour la réponse.
4
Soutien sans valeurs supplémentaires.
4SA
Blackwood atout Cœur, avec un soutien Pique on aurait dit 3 d’abord.

 

Notez la difficulté de la main du milieu, où l’on dit 5, le soutien est énorme, il va s’agir de jouer le petit ou le grand chelem, suivant le nombre de clés du répondant, l’As de Pique étant une carte sans intérêt.

5 - Le répondant a nommé les S-A au palier de 2, 3 ou 4

Sans doute le paragraphe le plus facile, 2SA montrant 11 H réguliers (sauf cas de modérateur après un bicolore cher, voire après un bicolore à saut forcing de manche), 3SA étant une proposition de jouer ce contrat avec une fourchette de deux points maximum, suivant le début de séquence, 4SA un quantitatif si aucun fit n’est montré explicitement ou implicitement.

Pour que l’ouvreur reparle, il lui faudra donc un surcroit de force ou de distribution, non encore nommé.

 

SONE
   1 - 1 -
1 - 2SA -
?    

Passe : Souhaite en rester là.
3 : Main bicolore, faible, veut jouer ce contrat.
3 : Force à Carreau, inquiet à Cœur.
3 : Trois cartes, proposition de jouer à l’atout, forcing.
3 : Bicolore noir au moins 5-5.
3SA : Fin des émissions.

SONE
   1 - 1 -
1 - 3SA -
?      

Passe : RAS, ce contrat parait celui le plus sain à jouer.
4 : Main forte, six cartes, espoir de chelem.
4 : Main 4045, espoir de chelem.
4SA : Quantitatif, 17-18 H.

SONE
   1 - 1 -
1 - 4SA -
?      

Passe : On n’espère rien de plus.
5 : Pour les jouer.
6/6SA : Pour les jouer

La troisième enchère de l’ouvreur sera encore pus facile lorsque sa seconde aura été 1SA, 12-14 H dans une main régulière.
Pour les autres cas, comme nous l’avons déjà dit, cela dépendra de la signification du 2SA.

SONE
1 - 1 -
2 - 2SA  
SONE
  1 - 1 -
2 - 2SA  
SONE
   1 - 1 -
1 - 2SA  
SONE
  1 - 1 -
2 - 2SA  
2SA modérateur, demande à l’ouvreur de dire 3 si son bicolore cher est minimum. Sans saut, montre 11 H, singleton ou chicane Cœur. 11 H réguliers avec arrêt Carreau, peut détenir cinq cartes à Cœur. 2 étant forcing de manche, 2SA est plus positif que 3. Arrêt Carreau, bien sûr.

Bien connaitre la signification et la force de ces enchères à S-A, suivant le début de séquence, facilitera le choix de votre troisième enchère, au bridge, la précision n’est pas un luxe mais une nécessité.

 

ONES
1 - 1 -
1SA - 3 -
?      
Ouest
A72
RV
AV1052
V54
Ouest
DV9
72
RD107
RV94
Ouest
72
AD5
RV76
A943
Ouest
D7
R105
AR983
D106
Ouest
D94
RD10
DV763
D5
3
Ok pour le chelem à Cœur, contrôle Pique.
3SA
Décourageant pour le chelem à Cœur.
4
Ok pour le chelem à Cœur, dénie le contrôle Pique.
4
Ok pour le chelem à Cœur, dénie les contrôles noirs.
4
Soutien dans une main peu intéressée par le chelem.

Et après une redemande de l’ouvreur à la couleur ?

 

SONE
1 -    1 -
2 - 2  
SONE
1 - 1 -
2 - 3  
SONE
   1 - 1 -
1 - 2  
SONE
  1 -    1 -
1 - 3  
Six cartes à Pique, maximum 9 H, l’ouvreur ne reparlera que non minimum, bien sûr. Six belles cartes, 11-12 HL, proposition de manche. Six cartes, maximum 9 H, l’ouvreur ne reparlera que non minimum, bien sûr. Six belles cartes, 11-12 HL, proposition de manche.

Voyons maintenant, afin de déterminer notre « bonne » troisième enchère, la signification de la répétition de sa couleur par le répondant suivant le contexte :

Bicolore cher :

 
SONE
1 - 1
-
2 - 2
 
SONE
1 -   1
-
2
- 3
 
 
  Cinq cartes, forcing un tour. Six cartes correctes, espoir de chelem.  

L’ouvreur va donc sélectionner sa troisième enchère suivant la « taille » de son soutien, ou pas, et de sa force.

 

ONES
1 - 1 -
2 - 2 -
?      
Ouest
7
RD94
ADV
RD852
Ouest
AD5
AR63
7
AR983
Ouest
8
ADV5
R9
ADV832
Ouest
RV
AD94
63
ADV72
Ouest
63
RDV9
AD
AR1072
2SA
Minimum, arrêt Carreau, pas intéressé par les Piques.
4
Splinter, main maximum, bon soutien troisième, courte à Carreau.
3
Pour rallonger la couleur, avant de nommer les S-A.
3
Soutien minimum, impossible de nommer les S-A.
3SA
Main maximum, bon arrêt Carreau, pas intéressé par les Piques.

Bicolore à saut, ou redemande à 2SA :

 
SONE
1 - 1
-
2 - 3
 
SONE
1 -  1
-
2SA
- 3
 
 
  Le bicolore à saut est forcing de manche, la répétition sans saut ne promet « que » cinq cartes, vu le peu d’espace laissé, le répondant annonce son jeu de façon à déterminer le meilleur contrat possible, couleur, S-A, et la hauteur de celui-ci. Ici, la redemande à 2SA est très précise, 18-19 H réguliers sans quatre cartes à Pique. Pour trouver un éventuel fit 5-3, le répondant dispose du check-back Stayman, ici son enchère de 3 montre six cartes et a minima un espoir de chelem.  

 

ONES
1 - 1 -
3 - 3 -
?      
Ouest
R7
9
ARDV107
AD94
Ouest
743
V
ARD96
ARD10
Ouest
7
V105
AR1094
ARDV
Ouest
V2
D
ARD963
AR105
Ouest
D5
6
ARD72
ARV107
3SA
Pragmatique avec l’arrêt Pique !
3
Pour demander l’arrêt dans la couleur.
4
Soutien troisième.
4
Pour rallonger la couleur,
impossible de nommer les S-A ou de soutenir.

4
Pour rallonger la couleur.

 

 

ONES
1 - 1 -
2SA
- 3 -
?      
Ouest
72
AR9
DV10
ARV83
Ouest
D72
A9
AR7
RD1096
Ouest
R5
RV105
ARD
DV63
Ouest
AD7
ARV5
DV
D963
Ouest
DV7
RD6
RV7
RDV10
3SA
Pas du tout intéressé par vos Piques !
4
Ok pour les Piques, mon premier contrôle.
4
Intéressé par les Piques, mon premier contrôle.
4
Intéressé par les Piques, mon premier contrôle.
4
Le fit mais une main sans beaucoup de contrôles

Vous voyez le principe, la taille du soutien, les As et Rois font que l’on va accepter, ou non, la proposition du partenaire de jouer à un palier élevé.

 

7 - Le répondant soutient la première couleur de l’ouvreur

 

SONE
1 - 1 -
2 - 2  
SONE
1 - 1 -
2 -  3  
SONE
1
- 1 -
 2 - 3  
SONE
1 -   1 -
1 - 2  
Attention, ici ce n’est pas un soutien, mais une préférence ! Ici, soutien avec au minimum 16 DH. Soutien forcing de manche dans une main bien distribuée. Le répondant est faible et préfère jouer à la couleur.

Nous allons nous pencher plus en détails sur la troisième enchère de l’ouvreur après une simple « préférence », les autres cas, soutiens forts, ayant de grandes similitudes avec des cas déjà étudiés, force et emplacement des honneurs de l’ouvreur feront la différence.

SONE
   1 -   1SA -
2 - 2 -
?      

Passe : Pas d’espoir de manche raisonnable en face de 6-10 H sans soutien franc.
2SA : 16-17 H, le plus souvent 5422.
3 : Naturel, complète la distribution.
3 : Naturel, complète la distribution.
3 : Rallonge la couleur, espoir de manche, sinon on passe !
3 : Six cartes, main de zone 2, propositionnel.
3SA : Pour les jouer !

 

 

ONES
   1 - 1 -
1
- 2 -
?      
Ouest
AD74
V9
R1054
A72
Ouest
RV105
7
RDV985
AD
Ouest
DV107
R9
ARD763
5
Ouest
RD985
7
ARV1074
6
Ouest
RV94
DV10
ARD74
5
Passe
Le partenaire possède maximum 10 H, pas de manche en vue.
2SA
Proposition de manche avec 16 H et cette source de levées.
3
Petit pas vers la manche, sans doute sans arrêt Trèfle.
3
Pour montrer la main 6-5 élégante.
2
Main 4351 ou 4360, proposition si Est a cinq cartes à Cœur.

 8 - Le répondant soutient la seconde couleur de l’ouvreur

 

SONE
1 - 1 -
1 - 2  
SONE
1 - 1 -
1 -  3  
SONE
1
- 1 -
  1 -  4  
SONE
1 -    2 -
2 - 4  
Quatre cartes à Pique, 8-10 DH. Quatre cartes à Pique, 11-12 DH. Quatre cartes à Pique, 13-15 DH. Quatre cartes et plus, 16 DH au moins.

 

Voilà les différentes zones de soutien. En fonction de celles-ci, la troisième enchère de l’ouvreur sera conclusive, ou continuera le dialogue pour, peut-être espérer un chelem.

Notez qu’avec, dans les trois premiers cas, un soutien de plus de 15 DH atout Pique, le répondant devra utiliser la quatrième couleur forcing avant de soutenir.

Voyons un peu comment réagira l’ouvreur.

 

SONE
   1 -   1 -
1 - 2 -
?      

Passe : Pas d’espoir raisonnable de manche.
2SA : Enchère d’essai généralisée.
3 : Couvrez-vous mes perdantes dans la couleur ?
3 : Belle longue à Carreau, espoir de manche.
3 : Barrage, bizarre dans la mesure où les adversaires se tiennent cois…
3SA : proposition.
4 : J’en sais assez pour conclure.

 

 

ONES
1
- 1 -
1
-  3 -
?      
Ouest
RD94
7
AV10
AD963
Ouest
RDV5
A83
V72
D94
Ouest
RD963
R7
6
AR632
Ouest
AD94
6
AR7
DV1074
Ouest
DV94
R7
A5
AV632
4
Un chelem est possible avec les bonnes cartes en face.
Passe
Que très peu d’espoir de manche avec cette main.
4SA
Avec deux As en face, on jouera le chelem.
4
Espoir de chelem sans contrôle Trèfle.
4
Une saine conclusion..

 Rester à la partielle, conclure à la manche ou prospecter le chelem, voilà les trois choix possibles de l’ouvreur.


9 - Canapé


Ne croyez pas que je vous propose de vous assoir ! Ces enchères « canapé » sont peu connues, elles montrent des mains faibles du répondant, destinées à jouer dans la seconde couleur, et ne rallongeant en rien la première nommée. Exemples :

 

 
SONE
1 - 1 -
1SA -   2  
SONE
1
- 1 2
- - 3  
SONE
1 -   1 2
- - 3  
       

Toutes ces secondes enchères du répondant sont des « canapés », montrant donc le désir de jouer ce contrat, l’ouvreur devra passer, l’indiscipline au bridge étant toujours source de patacaisses retentissants. Avec une main plus belle, le répondant devrait contrer d’appel dans les deux derniers cas.

Obéir au partenaire est essentiel, d’abord pour garder sa confiance, ensuite pour obtenir un bon résultat sur la donne jouée !

10 - Splinter

Nous voilà déjà à notre dernier paragraphe !
Comment devra réagir l’ouvreur à sa troisième enchère lorsque le répondant aura fait un « Splinter » ? Au préalable, définissons la signification de ce Splinter, ce qu’il promet, ce qu’il dénie, le champ d’application.
Il s’agira d’un double saut dans une couleur non encore nommée (sauf si l'adversaire a parlé), montrant, en étant retardé, le soutien dans la seconde couleur de l’ouvreur. Exemples :

 

SONE
1 - 1 -
1 -  4*  
SONE
1 - 1 -
2 -   4*  
SONE
1
- 1 -
  1 -   4*  
SONE
1 1    X -
2 - 3  
Soutien Pique, court à Carreau. Soutien Carreau, court à Trèfle, ici saut simple car bicolore au palier de 2. Soutien Pique, courte à Trèfle. Soutien Cœur, courte à Pique, simple saut car dans une couleur de l’adversaire.

 

Le Splinter de second tour est plus fort que celui de premier tour (limité à 10 H), sa zone est de 12-15 H, pas trop fort quand même, et montre une chicane ou un singleton dans la couleur que l’on nomme.
La troisième enchère de l’ouvreur dépendra de la nouvelle apprise, est-elle bonne ou mauvaise ? En d’autres termes, la force, la distribution, l’emplacement des honneurs peuvent-ils laisser espérer mieux que la manche, le palier du Splinter nous y ayant conduit d’office ?

 

ONES
1
1 X -
2
- 3 -
?      
Ouest
743
RD94
A7
RD63
Ouest
RDV
10743
A94
DV10
Ouest
D5
RV72
AD5
D1076
Ouest
1072
AR85
AR4
1063
Ouest
5
RD72
R7
RD9632
4
Pas de points perdus dans la courte du partenaire, idéal !
3SA
Beaucoup de points perdus à Pique, proposition de contrat.
4
La Dame de Pique est sans valeur.
4
Intéressé par le chelem, contrôle Carreau sans celui à Trèfle.
4SA
On jouera le chelem ou pas suivant le nombre d’As du partenaire.

 

Voilà, pour cette troisième enchère de l’ouvreur, nous avons fait un bon tour de la question, n’oubliez pas que votre jugement sera toujours plus important qu’un vulgaire système, que vaut ma main dans le contexte est LA grande question que l’on doit se poser régulièrement.

 

Place aux exercices

 

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Matomo
Accepter
Décliner
Inconnu
Inconnu
Accepter
Décliner
Marketing
Ensemble de techniques ayant pour objet la stratégie commerciale et notamment l'étude de marché.
Quantcast
Accepter
Décliner