Téléchargez et imprimez ICI le n° 37 d'Atout Bridge

 

Signalisation sur l'entame dans un contrat à la couleur

Le partenaire de l'entameur va donner un et un seul renseignement à son partenaire.
Il s'agira soit :

D'un appel pour continuer la couleur
D'un appel préférentiel (information sur un autre retour)
D'une parité pour donner le compte (le plus souvent)

A - Appel direct

Prenons un exemple simple :

     
ARV5
                         
864
     

 Quel est le renseignement que vous voulez recevoir ?
Vous voulez savoir si votre partenaire a la Dame ou non, en effet, ce serait une grosse faute de jouer le Roi avec la Dame troisième chez le déclarant.

Sur l'entame de l'As, le partenaire appelle ou refuse s'il y a trois petites cartes (ou le Valet troisième) au mort.

Mais, comme à SA, le partenaire de l'entameur doit faire son plan de défense avant d'appeler ou de refuser.

Exemple :

 
R82
AD
973
ADV108
 
 
 
A
 
 
74
R753
D1082
R63
     
 
SONE
 2 - 4 -
Fin      

Est doit penser qu'il n'y aura pas toujours trois tours de Carreau qui passent et qu'il vaudrait mieux que son partenaire rejoue Cœur tant qu'il est en main. Est doit donc refuser les Carreaux en mettant le 2.

 

Il existe deux autres cas dans lesquels il faut utiliser l'appel direct :

1 - Entame du Roi avec trois petites cartes au mort

 
853
 
RD74
 
V92
 
A106
 

Imaginez que le déclarant duque, l'entameur ne sait pas s'il va rejouer dans la fourchette As-Valet ou non (coup de Bath), c'est pour ces raisons que le partenaire de l'entameur doit appeler avec l'As ou le Valet, ici il devra jouer le 9.

2 - Entame du Roi avec l'As troisième au mort

Le principe est exactement le même :

 
A53
 
RD74
 
V92/1092
 
1086/V86
 

Remarque : Avec le Valet au mort, le déclarant qui a l'As va prendre pour s'assurer une deuxième levée dans la couleur, donc pas besoin d'appeler vous donnerez votre parité et avec le 10 au mort, c'est pareil, le déclarant aurait pris avec l'As et le Valet.

A la couleur on appelle ou on refuse :

Sur l'entame de l'As avec trois petites cartes (ou Valet troisième) au mort
Sur l'entame du Roi avec trois petites cartes au mort
Sur l'entame du Roi avec l'As troisième au mort.

B - Appel de préférence : dans quelles situations
Votre partenaire entame, le mort fournit et vous ne pouvez pas monter, si le compte de la couleur entamée n'intéresse pas votre partenaire, votre carte sera préférentielle (pour les deux autres couleurs restantes, hors atout).

1 - Le mort possède un singleton ou une chicane dans la couleur entamée

Votre partenaire se moque de votre compte dans la couleur d'entame, indiquez-lui un retour :

Exemple :

 
AV74
R1083
3
R1083
 
 
 
A
 
 
R8
AD5
98742
962
     
 
SONE
 1 - 2 -
2 - 4 Fin

Vous souhaitez un retour Cœur, jouez votre plus gros Carreau (le 9)

 2 - Votre partenaire entame un singleton évident

Ce sera le cas quand votre partenaire n'entamera pas dans votre couleur ou entamera dans la couleur nommée ou répétée par les adversaires.

Exemple :

 
R1042
ADV104
D64
7
 
 A73
 8
953
 AD10964
 
8
97632
V102
RV83
     
 
SONE
 1 2 2 4
- 5 5 Fin

Est a une reprise de main à Trèfle si Ouest détient l'As, il doit donc fournir le 2 de Cœur : qui promet toujours soit l'As soit le Roi de Trèfle. Ouest pourra ainsi rejouer sous son As en toute sécurité pour bénéficier de la coupe.
Si Est n'avait pas eu de préférence il aurait fourni une carte intermédiaire (le 6).

 3 - Le compte de la couleur est connu à l'enchère

Si, au cours de la séquence d'enchères, vous avez précisément exprimé la longueur de votre fit (soutien à saut, cue-bid à saut...) et que votre partenaire entame cette couleur, vous pouvez lui donner une indication préférentielle.

Exemple :

 
R1042
ADV104
D64
7
 
 A73
 8
953
 AD10964
 
8
97632
V102
RV83
     
 
SONE
 1 2 2 4
- 5 5 Fin

Est a une reprise de main à Trèfle si Ouest détient l'As, il doit donc fournir le 2 de Cœur : qui promet toujours soit l'As soit le Roi de Trèfle. Ouest pourra ainsi rejouer sous son As en toute sécurité pour bénéficier de la coupe.
Si Est n'avait pas eu de préférence il aurait fourni une carte intermédiaire (le 6).

 3 - Le compte de la couleur est connu à l'enchère

Si, au cours de la séquence d'enchères, vous avez précisément exprimé la longueur de votre fit (soutien à saut, cue-bid à saut...) et que votre partenaire entame cette couleur, vous pouvez lui donner une indication préférentielle.

Exemple :

 
D32
RV7
V962
V96
 
AR1065
93
D87
D87
 
7
 
 
 
 
4
 
 
 
 
 
SONE
 1 1 2 3
4 Fin    

Est vous a soutenu au palier de trois, il a donc quatre cartes à Pique, votre Roi ne passera pas. Notez que votre partenaire ne vous a pas donné la parité mais il a mis la plus petite de ses cartes (V-9-8-7), qu'il faut interpréter comme une préférence et donc rejouer Trèfle.

Remarque : S'il avait joué le Valet, vous auriez rejoué Carreau.

 

 4 - Votre partenaire a attaqué d'un As blanc pour voir (le mort possède Rxx ou RDx)

Votre partenaire est mal tombé mais il garde la main, aidez-le à trouver le bon retour ! Quelquefois, votre partenaire a entamé son As sec, on retombe dans le chapitre 2.

Exemple :

 

 
V82
V9875
RD4
72
 
1065
D103
A1075
1054
 
A9743
 -
 V9632
 863
 
 
 
 8
 
 
 
SONE
 1 1 4 3
4SA - 5 -
5 Fin    

Votre partenaire a fait une entame agressive, il sait qu'il manque deux As et il a certainement une levée d'atout naturelle, indiquez-lui la couleur de votre As en jouant le Valet de Carreau, le déclarant ne s'en sortira pas.

 Faites un appel de préférence sur l'entame si et seulement si la situation de la couleur entamée est connue ou indifférente.

C - Pair-impair : utilisation et lecture

Rappel des principes :

1 - Avec un nombre impair de cartes, on fournit la plus petite.
2 - Avec deux cartes, on fournit la plus grosse.
3 - Avec quatre cartes on met la seconde meilleure.

La confusion est fréquente entre deux cartes et quatre cartes, voyons cela avec quelques exemples :

 
 
D1083
 
AR52
 
V
 
4
 
On voudrait bien savoir si le Roi passe et qui coupe au troisième tour. Le partenaire n'a qu'une ou deux cartes (le Valet est la plus grosse des cartes manquantes), il faut donc jouer le Roi et donner la coupe au partenaire. 
 
 
D1083
 
AR52
 
9
 
V
 
Pareil que le 1, le 9 est la plus grosse des cartes manquantes (ne vous faites pas avoir par le Valet du déclarant).
 
 
D1083
 
AR52
 
6
 
4
 
Cette fois, le 6 est la plus petite des cartes manquantes, le partenaire a donc une ou trois cartes, mais il n'est peut-être pas urgent d'affranchir deux Piques au mort !
 
 
D1083
 
AR52
 
6
 
V
 
La plus petite carte, le 4, n'est pas visible et le partenaire n'a pas 9 7 6 4 avec lesquelles il aurait fourni le 7, le partenaire a donc soit 6 4, soit 9 7 6. Le Roi passe mais une ambiguïté demeure.
 
 
D1083
 
AR52
 
7
 
9
 
La situation est confuse, une seule certitude : le partenaire ne peut détenir trois cartes (le 7 ne peut pas être la plus petite), mais il peut avoir :
le 7 sec
7 4 ou 7 6
V 7 6 4

 Dans ce cas il faudra se poser des questions sur les enchères pour tenter de résoudre le problème et si les enchères ne vous aident pas, vous aurez recours aux hypothèses de nécessité.

Exemple :

 
1073
V3
742
ADV82
 
D85
AR95
AV106
94
 
V9
 10 / D82
 D85
 7653
 
 
 
 4
 
 
 
SONE
 1 - 2 -
- X - 3
3 Fin    

Votre partenaire fournit le 10, une deuxième meilleure dans quatre cartes (enchères), donc vous rejouez petit sous le Roi pour sa première meilleure qui ne peut être que la Dame !

Votre partenaire rejouera Carreau de la bonne main !

D - Signaler en fournissant un honneur : les règles

1 - Que faire avec un doubleton commandé par un honneur ?

Sur l'entame de l'As, on montre son doubleton s'il est commandé par le Valet ou par une plus petite carte.
Sur l'entame du Roi, on montre son doubleton s'il est commandé par le 10 ou par une plus petite carte.
Sur l'entame d'une petite carte, si le mort est maître, on montre son doubleton s'il est commandé par le 9 ou par une plus petite carte.

2 - Que faire avec une séquence d'honneurs ?

Sur l'entame de l'As ou du Roi, si vous possédez deux honneurs secs qui se suivent (Dame-Valet, Valet-10, 10-9) vous fournissez évidemment le plus gros.

Si vous possédez plus de deux cartes, fournir la tête de séquence (quand le partenaire ou le mort est maître) est systématique avec trois cartes mais pas automatique avec deux.

Exemple :

 
853
 
A
 
V106
 
 
 

 Si vous fournissez le Valet, vous faites cadeau d'une levée si le déclarant possède Dame-9-2, vous auriez pu le faire avec Valet-10-9.

Sur l'entame de l'As, fournissez la Dame dès que vous possédez Dame-Valet(x)
Sur l'entame du Roi, fournissez le Valet dès que vous possédez Valet-10(x).

Ceci pour indiquer au partenaire qu'il pourra rejouer sous son honneur pour vous donner la main :

 
109
V1086
AD5
RDV6
 
ARV854
A7
8632
7
 
D
 
 
 
 
 6
 
 
 
 
 
SONE
   1 X -
2 - 3  
3 - 4  Fin

Votre partenaire fournit la Dame, elle est forcément sèche (votre partenaire ne doit pas la mettre s'il l'a seconde et vous détenez le Valet), donc vous devez rejouer Trèfle pour ouvrir votre coupe. Quand le déclarant jouera atout, vous plongerez de l'As et rejouerez petit Pique pour retrouver votre partenaire qui ne manquera pas de rejouer Trèfle pour la chute !

 Quelques exemples à jouer :

 

 
A94
AR106
ADV5
73
 
RD72
74
8732
A65
 
V83
85
R64
V10984
 
1065
DV932
109
RD2
 
 
SONE
    1 -
1 - 4  Fin
Que faites vous  ?

Si Sud duque, Est doit fournir le 8 (appel) pour la continuation Pique.

end faq

 

 
DV4
R9
963
AD1092
 
R5
1073
RDV75
873
 
872
AD642
1082
54
 
A10963
V85
A4
RV6
 
 
SONE
1 - 2 -
2 - 4 Fin
Que faites vous  ?

Sud joue Trèfle pour l'As et impasse Pique, après la Dame de Carreau rien ne sert de jouer le Valet !

end faq

 

 
DV92
R1052
A
DV95
 
AR1064
84
V3
AR43
 
873
V3
108762
62
 
5
AD976
RD95
1087
 
 
SONE
    1 -
1 1 2 -
4 Fin    
Que faites vous  ?

Ouest, après l'As de Pique doit tester les Trèfles et trouver la solution.

end faq

 

 
108642
105
ADV2
V6
 
3
AD
975
AR98753
 
95
98642
108643
2
 
ARDV7
RV73
R
D104
 
 
SONE
1 2 4 fin
Que faites vous  ?

Le 2 est singleton ou Dame seconde ou troisième, rejouez le 9 de Trèfle pour le retour Coeur.

end faq