Téléchargez et imprimez ICI le n° 44 d'Atout Bridge

 

Répétition 5ème, 6ème ou plus ?

Connaitre le nombre de cartes détenues par le partenaire est, bien sûr, vital. De cette certitude, au pire présomption, va découler telle ou telle enchère, toujours en accord avec la fameuse « sécurité distributionnelle » de notre regretté Jean-René VERNES.
Mais comment s'y retrouver dans la multitude de séquences d'enchères qui existent ?
Comme souvent, quelques bons principes (la théorie) alliés à un bon jugement (la pratique) vont, la grande majorité des fois, vous dicter la conduite à suivre.
Pour plus de clarté, nous allons diviser notre sujet en trois paragraphes :

1- Enchère « libre ».
2- Enchères à deux.
3- Enchères à quatre et à haut palier.

Et surtout, comme d'habitude, étayer notre cours de nombreux exemples.

1- Enchère « libre ».

Nous entendons, par ceci, un joueur qui fait une enchère alors que rien ne l'y oblige, par opposition à une enchère « forcée ». La plupart du temps, pour l'ouvreur, lorsque le numéro 4 aura trouvé quelque chose à dire. Une enchère « libre » va donc montrer soit un surcroit de force, soit une longueur plus importante que prévu.

SONE
 1 - 1 2
?      
Sud - 1
A7
RDV1063
D63
62
Sud - 2
A7
RDV63
A95
652
2 : ne montre pas un surcroit de force, mais six cartes.  Passe, malgré ces superbes 14 H. 

 Cet exemple simple montre bien la notion d'enchère « libre », avec la main numéro 1, la sixième carte à Cœur n'a pas encore été exprimée, l'occasion est belle de le faire sur les 2 d'Est. Avec la main numéro 2, lorsque vous avez ouvert d'1, vous avez déjà dit que vous en aviez cinq, votre partenaire l'a bien compris, alors passez car vous n'avez rien de spécial à dire de plus. Ne vous inquiétez pas, la séquence n'est pas finie pour autant...
De même, si Est avait passé, l'enchère de 2 était la bonne avec la main de Sud numéro 1, cela rallonge la couleur car la réponse du partenaire était dans une couleur collée à celle de l'ouverture.
Avec la main de Sud numéro 2, on aurait dit 1SA, qui garantit 12-14 H 5332.

 

SONE
 1 - 1 2
?      
Sud - 1
A7
R7
D108742
R96
Sud - 2
6
R3
AR1095
DV863
Sud - 3
8
A4
RDV975
D742
Passe: répéter les Carreaux promettrait six cartes,
mais plus belles . 
3 : il serait embêtant de passer,
alors qu'un fit mineur est possible.

Cinq cartes suffisent. 
3 : les Trèfles sont trop laids pour être mentionnés. 

 Ici, il vaut mieux être 5-5 pour mentionner les Trèfles, un fit n'est pas assuré, alors soyons prudents. Une main 6-4 est tolérée, si la couleur 4ème est de qualité correcte. Avec la main numéro 1, le passe est obligatoire, avec la main numéro 2, 3 n'est pas sans risque, mais la peur n'évite pas le danger, avec la main numéro 3, la belle couleur Carreau peut être nommée une seconde fois, eu égard à sa qualité. Notons au passage que reparler ne montre pas une main forte, avec laquelle on ferait un contre d'appel, un saut, ou une enchère à S-A.

SONE
 1 - 1 2
- -  ?  
Sud - 1
AD863
96
R8
D962
Sud - 2
A742
96
7
RV10973
Sud - 3
A7542
96
83
R962
Contre : d'appel, ne dénie pas cinq ou six cartes à Pique. 3 : enchère canapé » Passe : pas assez de jeu pour reparler.

 Ici, l'erreur est souvent commise de considérer que 3 serait forcing. Cela montre, au contraire, une main 6-4 plus longue à Trèfle, maximum 10 H. La seule enchère disponible pour montrer une main au moins optionnelle avec cinq cartes à Pique est le contre d'appel. Le cue-bid demanderait, lui, l'arrêt Cœur mais dénierait cinq cartes à Pique.
Dans ce cas de figure, pour redire 2, il faudrait plutôt six cartes, voire cinq très belles...
Après une réponse et une intervention au palier de 1, cela fonctionne de la même façon :

SONE
 1 - 1 1
?      
Sud - 1
A82
R9
AV9843
D10
Sud - 2
R73
RV2
A109642
R
Sud - 3
AD2
10
D97642
A43
Sud - 4
A8
4
RDV974
R753
 2 : six cartes, couleur correcte, main de 1ère zone. Contre : bonne main avec trois cartes à Cœur,
mieux que 2
Passe : 12 H et une couleur horrible...  2 : six belles cartes, oubliez la couleur Trèfle,
très moche. 

 Dans le même style, après ouverture au palier de 1 et intervention du numéro 2 par 1SA, les enchères du numéro 3 vont-elles montrer cinq ou six cartes ?
Plutôt six, car une main régulière n'est pas garantie chez l'ouvreur, auquel cas il faut pouvoir
supporter un misfit possible...

SONE
1 1SA  ?  
Sud - 1
AR9532
8
D62
V108
Sud - 2
7
DV9732
A83
1065
Sud - 3
DV108
R107532
7
42
Sud - 4
V96432
R8
V62
105
X : trop de jeu pour dire 2, le contre est punitif. 2 : pas sans risque, néanmoins obligatoire.
Moins de 9 H.
2 : bicolore majeur, sans préférence
nette, Sud dira 2 sur lesquels on dira 2.
Passe : couleur nulle, 5 H, savoir se taire est une qualité !

 Imaginons une autre situation, vous avez ouvert d'1SA, votre partenaire a fait un Texas, contré par le numéro 4. Vous avez rectifié le Texas, montrant le fit (avec doubleton vous auriez passé, notion d'enchère libre), et votre partenaire conclut au palier de 4 dans la majeure.
Alors, cinq ou six cartes ? Cinq, bien sûr, autant en enchères à deux il aurait fallu six cartes au répondant pour conclure, autant, l'assurance d'un fit 5-3 rend la possession de cinq cartes suffisante.

2- Enchères à deux.

Sans doute le paragraphe le plus facile des trois, il va concerner la redemande de l'ouvreur ou du répondant, dans des séquences sans intervention adverse, ce qui est toujours plus facile !
Commençons par la répétition de l'ouvreur, disons en résumé que la répétition de la couleur va montrer six cartes (au moins), lorsque la réponse aura été la couleur « collée » à celle de l'ouverture, ou 1SA.

Exemples :

 

SONE
1 - 1 -
2      
SONE
1 - 1SA -
2      
SONE
1 - 1 -
2      
SONE
1 - 2 -
2      
Six cartes, la réponse est « collée » à l'ouverture Six cartes lorsque le répondant a dit 1SA. Cinq cartes seulement, si Sud
est 1453 de 1ère zone !
Cinq cartes seulement, après un deux sur un.

 Petite précision, après un « deux sur un », la répétition de la couleur d'ouverture peut provenir de cinq cartes seulement, 2SA promettant 15-17 H...

Redemande à saut de l'ouvreur : six cartes, bien sûr, ajoutons qu'après un « deux sur un », cela montre une couleur très solide.
Redemande à saut du répondant : six cartes au moins, non forcing après un bicolore économique de l'ouvreur, forcing après un bicolore cher.
Redemande du répondant : cinq cartes si l'ouvreur a rebiddé à 1SA ou fait un bicolore cher ou à saut, six cartes autrement (notamment après rebid à 2SA à saut).

Exemples :

 

Sud - 1
AD2
R93
8
AD9753
Sud - 2
A2
R97
RV8642
AV
Sud - 3
A7
RDV1063
AV2
62
Sud - 4
AV10842
A3
963
V4
SONE
1 - 1 -
3      
SONE
1 - 2 -
2      
SONE
1 - 2 -
3      
SONE
1 - 1 -
2 - 3  
Main de 2ème zone, six cartes,couleur correcte Couleur insuffisante pour un saut après un
« deux sur un »
Très belle couleur et main de 2ème ou 3ème zone Six cartes,optionnel après un bicolore économique.

 

Sud - 1
AD8542
V93
86
73
Sud - 2
AV983
R94
8
10742
Sud - 3
ADV973
R82
8
R105
Sud - 4
RV10842
A93
8
A75
SONE
1 - 1 -
2 - 2  
SONE
1 - 1 -
1SA  - 2  
SONE
1 - 1 -
2 - 2  
SONE
1 - 1 -
2SA - 3  
Six cartes, Sud pourrait fort bien être (très) court à Pique. Cinq cartes, assuré que l'on est d'en trouver
deux ou trois en face.
3ème couleur forcing, attention, 3 ne serait pas forcing ! Six cartes, avec cinq on fait un « relais »,
ajoutons que cela montre au moins un espoir de chelem.

Cas particulier du « canapé » à 2 : après ouverture, réponse en majeure et rebid de l'ouvreur à 1SA, l'enchère de 2 du répondant montre une main faible avec quatre cartes à Pique et cinq ou six à Carreau.
Après une ouverture de 1 ou 2 S-A et un Texas du répondant, il faudra au moins six cartes à celui-ci pour conclure à la manche à la couleur, la rectification de l'ouvreur n'ayant pas promis le fit.

3- Enchères à quatre et à haut palier.

Pour l'ouvreur, le fait de répéter librement sa couleur au palier de 2, de 3, voire plus va bien sûr montrer six cartes (au moins) de qualité correcte. Sauf en cas de fit déjà exprimé par le partenaire, bien sûr. Parfois, une distribution « sympathique » pourra compenser l'absence de la sixième carte... à consommer avec modération !
Plus-value distributionnelle, double fit, courte dans la couleur des adversaires, tous ces arguments bridgesques vont inciter, parfois, à surenchérir avec seulement cinq cartes (notamment lorsque l'on a ouvert en majeure). Comme très souvent, c'est le bon sens, le « jugement » du joueur qui va l'inciter à passer, contrer, ou surenchérir. Bien sûr, plus on parlera à haut palier, plus il y aura présomption de six cartes ou plus, plutôt que cinq.

Exemples :

Sud - 1
A73
92
RV10984
A5
Sud - 2
A732
RDV63
R72
6
Sud - 3
A742
5
D97653
AD
Sud - 4
832
RV9
A7
RV975
SONE
1 1 X 2
3      
SONE
1 1 2 2
3      
SONE
1 2 2 3
-      
SONE
1 1 2 2
- - X -
3      
Six cartes liées, n'hésitez pas à reparler. Cinq cartes seulement, mais courte à Pique connue en Nord, et main élégante Avec ces six cartes moches, mieux vaut passer, et
attendre la suite.
Cinq cartes seulement, mais on vous force à parler !

 Dans ce paragraphe, nous aurons plus de mal à rédiger, comme précédemment, quelques « principes », les différentes séquences et la hauteur de celles-ci étant multiples, comme déjà précisé, c'est la force et la structure de la main qui seront prépondérants. Quelques exemples supplémentaires pour bien appréhender cela :

Sud - 1
A7
RDV1063
963
62
Sud - 2
3
R9
RDV85
RD1084
Sud - 3
A7
8
R54
RD109732
Sud - 4
RDV1083
72
R63
A5
SONE
1 2 2 3
- - 3  
SONE
1 1 X 4
5      
SONE
1 1 X 4
5      
SONE
1 1 1 2
3 - 4  
Six belles cartes, non forcing. Une main 5-5, mais élégante, suffit. Ici, soit six très belles cartes, voire sept
un peu moins belles.
Six cartes seulement si la couleur est autonome,
comme ici.

 Place aux exercices