Téléchargez et imprimez ICI le n° 37 d'Atout Bridge

 

Les Cue-Bids 1ère partie

Le cue-bid de "grand papa" 1-2, 1-2 montrant une main forcing de manche est passé aux oubliettes. Cette enchère était tellement rare que l'on a décidé de l'utiliser pour décrire d'autres mains : les mains bicolores.
Il existe une grande variété de cue-bids pour obtenir des renseignements complémentaires sur la main du partenaire ou pour lui en fournir sur la votre.
Les cue-bids peuvent être produits aussi bien par le camp de l'ouvreur que par celui de l'intervenant. Ils peuvent être affirmatifs en fournissant une indication positive. Ils peuvent être interrogatifs lorsqu'ils demandent un renseignement particulier.
Ils seront utilisés :

- Pour chercher un contrat à Sans-atout.
- Pour exprimer une main fittée.
- Pour trouver la meilleure couleur d'atout.
- Pour explorer un chelem.

Les cue-bids du joueur n° 2 :

Les cue-bids simples :

Après une ouverture naturelle au palier de 1, les cue-bids directs montrent des jeux bicolores au moins 5-5, à l'exception de la séquence 1-2 où l'intervenant décrit une belle couleur sixième à Trèfle et l'ouverture.
Sur l'ouverture d'1, le cue-bid direct à 2 montre au moins cinq Cœurs et cinq Piques dans une main ne comportant pas plus de cinq à six perdantes.
Sur l'ouverture Majeure, le cue-bid montre l'autre Majeure cinquième et au moins cinq cartes à Trèfle (Mickaël cue-bid précisé) avec au plus cinq à six perdantes.
Deux bonnes couleurs de qualité comparable sont nécessaires et les honneurs doivent être concentrés dans les deux longueurs.

 En résumé :

 

 SONE
1 2*    
 SONE
1 2*    
 Naturel, six belles cartes à Trèfle.  Cinq Coeurs et cinq Piques

 

 SONE
1 2*    
 SONE
1 2*    
 Cinq Piques et cinq Trèfles
 Cinq Coeurs et cinq Trèfles

 Les cue-bids à saut :

Après une ouverture Majeure :
1-3 ou 1-3 : ce cue-bid à saut montre conventionnellement une mineure indéterminée septième commandée par As-Roi-Dame, et une belle ouverture comportant un arrêt dans les deux couleurs non nommées.
Cette enchère demande au partenaire de déclarer 3SA s'il détient l'arrêt dans la couleur d'ouverture.

Exemple :

Sud
973
A
R4
ARD10872
SONE
      1
3      

 Après une ouverture mineure :
1-3 ou 1-3, classiquement ces deux enchères sont considérées comme des barrages naturels décrivant une belle couleur septième et un jeu faible.
Mais rien ne s'oppose, pour des raisons de commodité, à l'employer avec le même genre de main que sur une ouverture Majeure (demande d'arrêt). Nous vous le conseillons.

En résumé

SONE
      1(1)
3*(3♠)      
SONE
      1(1)
3*(3)      
Longue mineure affranchie indéterminée, demande l'arrêt dans l'ouverture
L'autre mineure affranchie, demande l'arrêt dans la couleur d 'ouverture

 Les cue-bids du joueur n° 3 :

Les cue-bids simples :

Après une ouverture mineure :

SONE
     1 1
2      
 Ce cue-bid dénie la possibilité d'une annonce naturelle, et montre au moins 11 H.
Cette enchère dénie la possession de quatre cartes à Cœur.

 Elle s'emploie dans deux cas différents :
- Soit avec une main régulière à la recherche de l'arrêt Pique pour jouer les S-A.

Sud
965
RV2
RD4
A1087
SONE
    1 1
2      

 - Soit avec une main fittée dans la couleur d'ouverture, trop forte pour permettre l'expression directe du soutien.

Sud
42
AR8
ARV104
DV3
SONE
    1 1
2      

L'ouvreur devra assumer la première signification de l'enchère (il accordera la priorité à la nomination des S-A dès qu'il détient l'arrêt dans la couleur d'intervention, à condition que sa main ne soit pas trop irrégulière).
Par la suite, ce sera au répondant de préciser s'il possède une main du 2ème type en fittant la couleur d'ouverture.

Sud
42
AR8
ARV104
DV3
SONE
    1 1
2 - 2SA -
3      

 Remarques :
1. Ce cue-bid ne promet rien dans la couleur du cue-bid. Ni contrôle, ni demi-arrêt ne sont nécessaires pour utiliser cette enchère.
2. Pour demander un demi-arrêt dans la couleur d'intervention, s'il en possède un lui-même, le répondant devra procéder en deux étapes.

 
R104
D4
A92
AV863
 
     
 
AV2
V53
R754
RD10
 
SONE
  - 1 1
2 - 3 -
3 - 3SA  

Dans un premier temps, Sud demande un arrêt Cœur.
Quand son partenaire le dénie, le 2ème cue-bid demande le demi-arrêt.
Cette fois, Nord peut et doit annoncer 3SA.

 3. Le cue-bid après l'ouverture mineure est auto forcing et son auteur s'engage à reparler.
En conséquence, l'ouvreur n'est pas tenu de donner le plein de sa main face à un cue-bid. S'il possède l'arrêt, l'ouvreur annoncera 2SA aussi bien avec 12 H qu'avec 14 ou 15 H, sauf si l'auteur du cue-bid a, au préalable, passé d'entrée. Dans ce cas, l'ouvreur est tenu de sauter à la manche ou de manifester sa force dès qu'il possède une bonne ouverture car le cue-bid n'est plus auto forcing.

Exemple :

Nord
AV5
RD7
A10432
96
SONE
    1 1
2  - 2SA   

Mais

SONE
 - - 1 1
2  - 3SA   

 après une ouverture majeure :

SONE
 - - 1() 2
3 X  

 Remarque importante : La recherche d'un arrêt dans l'intervention s'effectue par le biais d'un contre spoutnik suivi d'un cue-bid.

Exemple

Sud
R64
V10
ARV4
9742
SONE
    1 2
X - 2 -
3      

 Le cue-bid direct s'emploie exclusivement avec une main forte (12 H - 13 DH et plus) comportant un fit d'au moins quatre cartes dans la Majeure du partenaire et déniant une bonne enchère naturelle.

Exemple :

Sud
A43
AD107
R932
85
SONE
    1 2
3      

 Ce cue-bid, forcing de manche, ne promet pas le contrôle dans la couleur adverse (mais ne le dénie pas). Il sert à bien différencier le soutien direct à la manche qui est un barrage et un soutien fort constructif.
L'ouvreur, quant à lui, pourra se décrire s'il a une main positive ou conclure à la manche s'il veut décourager les velléités de chelem de son partenaire.

 En résumé :

Cue-bid simple après une ouverture mineure :

SONE
    1() 1
2*      
Demande d'arrêt pour jouer à S-A ou gros fit mineur dans l'ouverture (11 H et plus) auto forcing. 

 

 

 

 Cue-bid simple après une ouverture majeure :

SONE
    1() 2
3*      
Fit par au moins quatre cartes dans la Majeure d'ouverture, 12 H et plus. Forcing de manche.
 

 

 

 

 Les cue-bids à saut :

Après une ouverture Majeure :

Exemple :

SONE
    1 2
4      

 Ce cue-bid à saut est un Splinter. Cette enchère décrit une main fittée par au moins quatre cartes comportant un singleton ou une chicane dans la couleur adverse.
C'est une main de manche, 9/11 H, avec laquelle on n'envisage pas le chelem si le partenaire ne détient pas une main forte.

Exemple :

Sud
R732
A954
R642
4
SONE
    1 2
4      

 Il est important de ne pas utiliser de Splinter avec des mains trop fortes, dans ce cas, c'est au cue-bid simple auquel il faudra recourir.

Après une ouverture mineure :

Le cue-bid à saut montre une main de 12 à 14 H répartis 3-3-4-3 ou 3-3-3-4 avec l'As troisième dans la couleur du cue-bid.

 Exemple :

Sud
R102
A54
RV2
D976
SONE
    1 1
3      

Vous souhaitez jouer 3SA, mais vous préféreriez que ce soit votre partenaire qui joue le coup s'il possède une Dame 2nde à Cœur, voire le Valet 3ème.
Cette enchère conventionnelle est très pratique, car si vous commencez par dire 2 cue-bid, Nord n'aura pas le droit d'annoncer les Sans-atout s'il ne détient que la Dame seconde. Il fera une autre enchère sur laquelle vous réitérerez votre cue-bid (3). Ce sera parfait s'il possède la Dame seconde. Mais dans le cas contraire, il ne pourra en aucun cas, s'autoriser à annoncer 3SA car il ne saura pas que vous détenez l'As.

Résumé

SONE
    1 1
3      
SONE
    1 2
4      
12/14 H, main très régulière avec l'As 3ème à Cœur. Splinter, 9/11 H, fit 4ème.

 Les cue-bids après une intervention bicolore :

Quand un adversaire intervient par un bicolore, il annonce deux couleurs (sic !). Le répondant dispose donc de deux cue-bids.
Après une ouverture Majeure :
Exemple :

SONE
    1 2SA*
3/3      

 * Bicolore mineur

 Petit rappel des enchères autres que les cue-bids :

- Le contre est punitif dans l'une ou les deux couleurs d'intervention, avec un jeu plutôt régulier.
- Les enchères de soutien direct (3 ou 4) montrent des jeux sans grande ambition (3 est l'équivalent d'un beau 2 sans intervention).
- 3 est naturel et non forcing.
- 3SA est naturel.

3 Cue-bid de la moins chère des couleurs adverses : Il montre un fit forcing dans la couleur d'ouverture, peut être de trois cartes seulement. Cette enchère est forcing de manche.
3 Cue-bid de la plus chère des couleurs adverses : Il indique cinq belles cartes ou plus souvent six dans l'autre Majeure, dans un jeu forcing de manche.
4 et 4 Les deux cue-bids à saut : Ils sont des Splinters qui garantissent une courte dans la couleur annoncée et l'équivalent d'un soutien au palier de quatre. Ces enchères sont limitées à 11 H. Au-delà, il faut revenir au cue-bid simple.

Exemple :

 

Sud
R432
AD6
A875
96
Sud
RD8765
103
A54
98
Sud
D1083
RD86
A1042
5
 3 3 4

Après une ouverture mineure:

Exemple :

SONE
    1 2*
?      

* Bicolore majeur

 Ici aussi, le répondant dispose après une intervention bicolore de deux cue-bids. Ils permettent de découvrir si toutes les couleurs sont tenues en vue du contrat de 3SA. Avec les deux tenues, le répondant choisira de nommer la couleur qu'il tient.

Exemples :

Sud
976
RD4
D6
AR843
SONE
    1 2*
2**      

 * Bicolore Pique-Cœur
** Je tiens les Cœurs, pas les Piques

Sud
AD4
1042
A765
RV7
SONE
    1 2SA*
3**      

 * Bicolore Trèfle-Cœur
** Je tiens les Trèfles, pas les Cœurs

Sud
RV4
R62
AV4
V1097
SONE
    1 2*
3SA**      

 * Bicolore Pique-Cœur
** De quoi jouer la manche avec arrêt Cœur et Pique

 La suite le mois prochain