Téléchargez et imprimez ICI le n° 37 d'Atout Bridge

 

Les compétitives avec un fit en majeure

Introduction

Pour un joueur non expérimenté, il est toujours plus aisé d'enchérir dans le silence adverse. Cela permet de décrire tranquillement sa main et très souvent d'arriver au bon contrat. En revanche, une intervention au niveau de 1, sans parler de barrages, peut enrayer cette belle mécanique. Et pourtant ... ! C'est vrai, l'intervention impose une pression sur le camp en attaque, surtout quand un fit est trouvé. Mais si on y réfléchit, quand l'adversaire parle, il met à votre disposition tout un arsenal d'enchères, impossibles à utiliser quand il passe. Par exemple, considérez cette main en Nord :

Nord
6
D1073
RD10642
A5

Votre partenaire ouvre de 1 et vous vous apprêtez à répondre 2, la manche étant certaine, le chelem tout à fait possible, mais, l'adversaire intervient par 1.
Vous êtes maintenant en danger si votre adversaire de gauche (Est) possède un bon fit et un jeu bien distribué. Vous pouvez craindre un saut à 4, même avec un jeu très faible.

Exemple :

Est
R10432
8
97
DV1063

En intervenant, l'adversaire vient de vous donner plusieurs enchères impossibles sans l'intervention :

Le Passe, quand on n'a rien à dire !
Les fits directs au niveau de 2, 3 ou 4.
Le Contre qui est d'appel (Spoutnik) et qui peut montrer un fit troisième.
Le Cue-bid qui montrera un fit au moins 4ème sans belle couleur annexe.
Le Cue-bid à saut montrant une courte dans la couleur adverse (Splinter) avec un fit au moins 4ème.
Les changements de couleur à saut promettant un beau fit et un bel Anticolore cinquième (ou plus) annexe.
La nomination directe du chelem, du type « attaque – défense » pour mettre l'adversaire au pied du mur.
Le 2SA Truscott, qui peut également se jouer après une intervention.

Avec la main de Nord, dans l'exemple précédent, vous avez 4 atouts, un bel Anticolore sixième à Carreau, une courte dans la couleur adverse, et du jeu. Montrez vos ambitions et faites un saut à 3 qui, dans ces conditions, promettra :

1) Un fit quatrième au moins.
2) Du jeu.
3) Un bel Anticolore cinquième ou sixième.

4) Une proposition de chelem en face d'un ouvreur non minimum.

Certains experts vous proposerons même un double saut à 4.

Vous êtes fitté en majeure, l'adversaire intervient.

Lorsque vous êtes fitté en majeure et que l'adversaire intervient, il est nécessaire de bien préciser certains points avec le partenaire et de différencier les types de main :

1) Le nombre d'atouts.
On n'enchérit pas de la même manière avec 3 ou 4 atouts, la sécurité distributionnelle est un élément très important.

2) Différencier les mains lourdes en points des mains de barrage.
Considérez ces deux mains qui possèdent chacune environ le même nombre de points de soutien et vous comprendrez qu'elles ne peuvent être traitées de la même manière. Le partenaire ouvre de 1, l'adversaire intervient à 2 :

Nord
A1073
4
D987
V976
Quatre atouts, sept points H, un singleton, onze points de soutien.
Du fit, de la distribution, peu de points, c'est une main de type Barrage.
Nord
RD72
A43
D98
1097
Quatre atouts, onze points H, aucune distribution et les mêmes points de soutien. C'est une main de type lourde.

 3) L'importance des Anticolores à côté de l'atout.
Un Anticolore est une belle couleur, au minimum cinquième, commandée par au moins deux gros honneurs, donc facilement affranchissable. Lorsqu'elle est affranchie, cette couleur vous permet la défausse de vos perdantes.

4) Réévaluer les courtes en face d'un ouvreur lorsque l'on est fitté.
En sécurité distributionnelle, un singleton ou une chicane sont à réévaluer en face de l'ouvreur.

5) Les double fits.
Un double fit, a fortiori dans la couleur de l'Anticolore, donne de votre main une meilleure image.

6) Réévaluer les As et les Rois à côté de l'atout, et dévaluer les Dames et les Valets.
A l'atout, il faut des As et des Rois, à Sans-atout, il faut des Dames, des Valets et des Dix.

L'idée maîtresse est de donner au partenaire des éléments de décision en cas de barrage adverse à niveau élevé. Nous vous proposons donc d'adopter les conventions suivantes :

A) Les soutiens directs.

Ils sont toujours limités à dix points d'honneur et montrent donc des mains faibles et surtout un nombre d'atouts.

 
SONE
1 2 ?  

Nord
D62
R53
D10953
75
SONE
1 2 2  
Nord
10985
R975
D1086
5
SONE
1 2 3  
Nord
R42
D10732
V765
5
SONE
1 2 4  
  8-10 points de soutien
Trois atouts
8-10 points de soutien
Quatre atouts
10-13 points de soutien
Cinq atouts
 B) Le Contre.

A ce niveau, le Contre est toujours d'appel pour les 2 autres couleurs, mais il pourra préparer un fit troisième dans une main positive (lourde) du type 11-12 points de soutien.
Le fit sera annoncé au tour suivant, le plus économiquement possible. (Sur 2, il faut dire 3, 2 montre une préférence)

SONE
 1 2 X -
2 - 3  
Nord
A632
R53
R7
8732

 C) Le Cue-bid simple.

Le Cue-bid simple montrera une main forcing de manche et un fit au moins quatrième dans la couleur du partenaire. Il déniera une belle couleur cinquième annexe (Anticolore) et ne promettra pas le contrôle dans la couleur de l'adversaire.

 
SONE
1 2 3  
Nord
A94
AV105
R1083
75
Nord
AR
R975
D8762
65
Nord
A42
D1073
AD4
V63

 D) Le Cue-bid à saut.

C'est un Splinter, il affirme une courte dans la couleur adverse (singleton ou chicane), montre une main de manche et des ambitions de chelem si l'ouvreur n'est pas minimum.
Le Splinter promet la sécurité distributionnelle, c'est à dire au moins 4 atouts.
Le Splinter dénie un bel Anticolore cinquième.

 
Nord
AD7
R1083
D10953
5
SONE
1 2 4  
Nord
5
R975
AR3
R9732
SONE
1 1 3  
Nord
D1042
A73
-
DV7642
SONE
1 2 4  
  16 points de soutien
Quatre atouts
Singleton à Trèfle.
Double saut = Splinter. Quatre atouts.
Une chicane.

 E) Le saut dans une nouvelle couleur.

Ce saut montrera un bel Anticolore au moins cinquième, la sécurité distributionnelle, donc au moins quatre atouts.

SONE
1 1 3  
Nord
D72
R1083
3
RD986
SONE
1 2 3  
Nord
V5
A975
AR632
32
SONE
1 2 3  
Nord
A732
D104
DV1042
R

Ce changement de couleur à saut promet le fit et un Anticolore. Cela va permettre ensuite, au partenaire, de connaître un éventuel double fit ou encore d'apprécier la situation si les adversaires prolongent le barrage à haut niveau.

Par inférence, un changement de couleur suivi du fit montre une couleur cinquième et un fit seulement troisième. Forcing !

SONE
 1 2 2 3
- - 3  
Nord
A72
D104
ADV64
63

 F) Le 2SA Truscott, même après une intervention.

Ce saut déniera un bel Anticolore au moins cinquième, la sécurité distributionnelle, donc au moins quatre atouts.

 L'enchère de 2SA est conventionnelle. L'école Bridge Plus vous conseille de jouer 2SA Truscott après intervention. Cette enchère montre un fit quatrième et une main de 11 S et plus.
Nord
AD
R762
V954
643
SONE
1 2 2SA  

Si vous avez l'enchère naturelle de 2SA, commencez par contrer, puis nommez les Sans-atout au palier de 2.
Nord
A72
D4
V954
RV72
SONE
 1 2 X -
2 - 2SA  

 Les adversaires se fittent à haut niveau.

Étudions par exemple la séquence suivante :

SONE
1 1 2 4

 Imaginons la pire des situations, vous êtes vulnérables, et ils ne le sont pas. Comment doit réagir Sud ?

En premier lieu, il est important de savoir qui est en attaque, qui est en défense, et en tirer quelques principes fondamentaux dont le plus important : On ne laisse jamais jouer un camp en défense sans le contrer.
Ainsi, dans cette situation, il est impossible de jouer 4 non contrés !
Pourquoi ? Parce que vous êtes en attaque. Sud est l'ouvreur, et Nord par son Cue-bid a promis une main de la force d'une ouverture. Tout ceci pour vous dire que si Sud Passe, Nord est obligé de parler ! C'est forcing !

Sud a donc 3 possibilités :

- Contrer avec une ouverture minimum.
- Passer avec une main non minimum, sans enchère naturelle possible.
- Surenchérir avec les autres mains.

L'ouvreur contrera dans la situation de l'exemple avec :

 
SONE
 1 1 2 4
X      
Sud
D7
AD832
RV4
V62
Sud
85
AR653
D62
R74
Sud
1042
RD742
R1072
A

 Avec ces ouvertures minimum, contrez, vous risqueriez de chuter au palier de 5. Le partenaire décidera.

Le passe forcing pourra s'appliquer avec ce genre de mains :

 
SONE
 1 1 2 4
-      
Sud
7
ADV104
RV102
R62
Sud
5
AR952
R76
AD43
Sud
A2
RV842
AR7
DV4

 Si votre partenaire contre, vous respecterez sa décision, tandis que s'il a des valeurs pour surenchérir, votre singleton à Pique ou votre structure de jeu vous permettront d'envisager l'avenir avec optimisme.

Dans certains cas, vous pourrez surenchérir :

 
SONE
 1 1 2 4
?      
Sud
7
AR7654
AR3
R62
Sud
A
AR1097
AD742
98
Sud
-
ARV843
RDV2
764
  4SA 5 5

 Pour information, dans le but de ne pas compliquer la séquence, le fait de passer (forcing) et d'annoncer 5 sur le Contre du partenaire, est une enchère positive pour le chelem, mais ne compliquons pas les choses pour l'instant.

 Poursuivons par cette autre séquence :

SONE
1 1 3 4

 Le partenaire est fitté par quatre atouts au moins, possède un bel Anticolore à Carreau et une main positive. Notre camp est en attaque !
A ce stade, il convient à l'ouvreur de bien analyser sa main.

 
SONE
 1 1 3 4
5      
 
Sud
7
AR832
RV42
V62
Ici, nous sommes en double fit. Mais, si nous le sommes, nos adversaires le sont aussi dans les deux autres couleurs !
Il convient donc de surenchérir au niveau de 5.
 
SONE
 1 1 3 4
X      
 
Sud
72
RD832
42
ARV8
Nous sommes fittés à Coeur, le partenaire tient bien les Carreaux et Sud les Trèfles. Où vont-ils faire des levées ?
Controns punitif, le partenaire va entamer atout.
 
SONE
 1 1 3 4
4SA      
 
Sud
7
RD1032
A52
ADV2
L'As de Carreau vaut une fortune, nous avons tous les contrôles, une main non minimum, posons le Blackwood.
 
SONE
 1 1 3 4
X      
 
Sud
D7
AV873
632
RD7
Dame de Pique, pas de suport Carreau, des points à Trèfle : aucune envie de surenchérir.
SONE
 1 1 3 4
5      
Sud
72
AD1032
R42
AR2
Tous les points comptent, nous avons des réserves de force, mais nous avons deux perdantes à Pique, prévenons le partenaire.

 Vous comprendrez maintenant l'intérêt de préciser la sécurité distributionnelle et les Anticolores.
Quand tout est bien décrit, cela permet au partenaire d'avoir une meilleure lecture de la main, et donc de prendre la meilleure décision possible.
Pensez bien aux doubles fits, à la sécurité distributionnelle, et au fait que lorsque vous tenez bien les trois autres couleurs, les adversaires ne peuvent faire des levées qu'à l'atout.

 Votre camp n'est pas en attaque.

Prenons la séquence suivante :

 SONE
  1 3 4
 5 -  - 5 
?      

 Dans cette séquence, ce sont E-O qui sont manifestement en attaque. Il conviendra alors de réagir d'une autre manière. Votre Passe ne sera donc pas forcing !
L'adversaire ne vous a pas pris votre contrat, vous êtes en défense. C'est vous qui avez essayé de prendre le sien, maintenant qu'ils ont surenchéri, il est important de pouvoir les laisser jouer sans les contrer.

 
SONE
   1 3 4
5 - - 5
-      
 
Sud
V1082
5
D1093
D765
En barrant à 5, vous avez fait votre travail. Il faut être agressif au Bridge ! Mais à présent, choisir entre 6X ou 5X relèverait de la corde ou du revolver. Passez, ce n'est pas forcing puisque vous êtes en défense.
 
SONE
   1 3 4
5 - - 5
X      
 
Sud
7
R1097
10862
A754
Ici, vous avez la chute à vous tout seul.
Lorsque vous êtes en défense, le Contre est punitif.
De plus, vous n'avez aucune envie que Nord surenchérisse, même avec sa chicane à Coeur ! Contrez punitif.

 Cas particulier.

Parfois, on ne sait si l'on est en attaque ou en défense :

 Personne vulnérable

 SONE
    1 1
1 4 4 5 
?      
Nord
RD84
73
ADV97
A2
 
 

Lorsque Nord annonce 4, il peut aussi bien être en attaque qu’en défense. Analysez bien ces deux mains, et vous constaterez que vous faites la même enchère avec ces deux jeux pourtant bien différents.
Sur 5
, en Sud, le Contre serait punitif.
Le Passe serait une proposition de laisser jouer l’adversaire.

Nord
R1062
3
ARV953
82
 

 Conclusion

En résumé, en enchères compétitives, au moment de prendre votre décision, vérifiez bien si vous êtes en attaque ou en défense. Ensuite, agissez en conséquence.
Soyez rigoureux dans vos soutiens en majeure, cela conditionne tout en enchères compétitives.
En match par Quatre, les bonnes ou mauvaises décisions conditionnent à coup sûr le résultat final du match.