Téléchargez et imprimez ICI le n° 37 d'Atout Bridge

 

Le contre punitif

L'enchère de contre a mené bien des partenaires au déchirement, à l'incompréhension voire à la rupture.
Il suffit d'écouter les dialogues entre partenaires pour s'en convaincre.

Admettez qu'il est bien délicat de s'y retrouver : Le contre peut être, au gré des situations

D'appel
Spoutnik
De réveil
D'entame
Interrogatif
Spéculatif
De relance
Muet
Punitif
J'en passe et des meilleures !

Mettant fin à bien des querelles et inaugurant une ère nouvelle de contres rémunérateurs :

Voici les principales situations où le contre est punitif.

I. Le contre des contrats partiels

a) Les partielles à la couleur
Tout contre est PUNITIF après :

1°) Un surcontre

 
DV1084
RV82
AR
73
 
9532
965
V73
652
 
R6
D1074
D95
AD104
 
A7
A3
108642
RV98
 
 
SONE
  - 1 X
XX - - 2
X      

Après le contre imprudent d'Est (Ouest a passé d'entrée), Sud profite de la situation pour châtier le malheureux Est.
Tout finit dans un bain de sang.
En effet, l'affaire devrait se solder par moins 4 ou moins 5 selon l'adresse des protagonistes !

2°) Un changement de couleur 2 sur 1 du répondant

Pour contrer punitivement une intervention du n° 4, l'ouvreur devra :
posséder de beaux atouts liés au moins 4èmes , ne pas être fitté avec le partenaire, évaluer le rendement de son contre par rapport au gain de la manche (notion de vulnérabilité) 

SONE
1 - 2 2
?      
 
7
V9
RV105
ARD964
 Vulnérabilité
Personne
42
D10543
63
V1073
 
AV9653
7
A974
82
 
RD108
AR862
D82
5
 
 
 
74
95
RD4
ARV963
 Vulnérabilité
Nord/Sud
6
AV103
9732
10872
 
DV10983
72
AV108
4
 
AR52
RD864
65
D5
 
 
Toutes les conditions sont réunies.
Résultat : quatre de chute, 800
 De vilaines intermédiaires à et une vulnérabilité favorable à E/O conduisent Sud à dire 2SA.
Bonne décision :

2 X moins 1 contre 3 SA =

 3°) Une ouverture de barrage du partenaire

Quand le partenaire a ouvert en barrage, le contre de la couleur d'intervention est punitif.

 

SONE
    2
3
?      
SONE
    3 3
?      
SONE
    2 3
?      
A10853
6
AD5
RD104
R1062
A1084
A96
R4
A43
R95
A642
R102
Contre : Et contre encore s'ils cherchent à s'échapper dans une autre couleur.  3 SA : 3 ♠ chutent sans doute mais le contrat de 3SA rapportera plus.  3 ou 4 : À vous de décider. Avec certaines mains 4 gagnent alors qu'avec d'autres on est en danger à 3.

 4°) Un contre de réveil de l'ouvreur

Voilà le fameux « contre muet » appelé aussi « Passe Blanche-Neige »
Le répondant passe au 1er tour sur l'intervention adverse et attend un éventuel contre de réveil de l'ouvreur qu'il transforme en contre punitif (en passant).

 
R85
AD964
4
RD72
 
9762
R1085
97
984
 
AD3
V2
AR632
V105
 
V104
73
DV1085
A63
 
 
SONE
    1 2
- - X -
-      

 Avec ses 15 points mais une couleur anémique, Est a voulu rentrer dans la conversation.
Qu'il assume la pénalité qui va être terrible : 4 de chute.

 b) Les partielles à Sans atout
Tout contre est PUNITIF après :

1°) Contre sur la base d'une longue

Un seul cas peut se présenter :

RDV95
102
AV10
AR4
SONE
  1 - 1
- 1SA - -
X      

 Ce contre demande, en plus, au partenaire d'entamer dans la couleur du mort : .

 2°) Contre sur la base d'une majorité de points

SONE
    1
1SA
?      
SONE
    1
2
- 2SA - -
?      
R102
R953
DV108
V4
D4
A96
9754
D1082
 Contre : au moins 9 H pour être majoritaire.  Contre : 8 H seulement mais une violente opposition dans leur couleur.
Plus dure sera la chute !

 II. Le contre des contrats de manche
En situation compétitive, deux cas peuvent se présenter :

a) Le camp est en attaque
Quand il est clair que : le camp est majoritaire en points, l'adversaire se bagarre en enchères compétitives, une règle s'impose :
On ne le laisse pas jouer un contrat sans qu'il soit contré !

SONE
1 - 2 2
3 3 4 4
?      

 Dans cet exemple, il est clair que le camp N/S est en attaque (ouverture + réponse 2 sur 1).

En conséquence, Sud a trois actions possibles :

Surenchérir avec une main distribuée
Passer (le fameux « passe forcing ») pour laisser Nord décider et respecter sa décision (surenchère ou contre)
Contrer punitif pour décourager Nord d'enchérir.

 
4
AR8653
RD54
R5
 
D4
D9654
A852
A4
 
A4
RD852
10952
A5
 5 :
15 H et la courte à devraient permettre de faire onze levées.
 Contre :
Aucune envie de jouer au palier de cinq avec cette main plate.
 Passe :
Partenaire, votre décision sera sans appel !

 b) Le camp n'est pas en attaque
Le contre punitif sera basé sur une opposition accidentelle et inattendue à l'atout.

V10763
DV109
5
R104
SONE
  1 1 2
4 - - 5
?      

 Contre : Les sont 4/0. Ça va faire mal !
De grâce, partenaire, passez, je ne vous ai rien demandé !

 III. Les contres d'entame
Ils ne concernent que les contrats à Sans-atout.
Si aucune couleur n'a été nommée, le contre final demande l'entame
Si une ou plusieurs couleurs ont été nommées, le contre demande l'entame dans la 1ère couleur nommée par le mort.

SONE
   1SA - 3SA
?      
SONE
  1 -
1
- 1 - 1
- 1SA - 3SA
?      
RDV107
A95
4
10863
A4
832
ADV97
743
 Contre : Le partenaire entamera sans réfléchir
(ça lui va bien !).
 Contre : Demande l'entame . Normal car si Sud avait des ou des , il les aurait nommés.

 IV. Le contre de « survie » en tournoi par paires
Attention ! L'abus peut être dangereux, à consommer avec modération.
Il se pratique quand l'adversaire vole la partielle à notre camp pourtant majoritaire en points.

 
A4
V85
A96
85432
 
DV108
104
1084
RD97
 
R9653
A72
D753
V
 
72
RD963
RV2
A106
 
 
SONE
1 - 2 -
- X XX 2
- - 3 3
- - ?  

 N/S font neuf levées à et devraient scorer 140.
S'ils laissent E/O jouer 3 gratuitement, ils ne marqueront que 100 et le zéro sur la donne.
Aussi le contre est-il obligatoire pour marquer 300 et le top.

Autant vous prévenir :
Une fois toutes les années bissextiles, le contrat gagnera.
Ce jour-là, prenez votre zéro avec plaisir mais le reste du temps, vous ne vous ferez pas piétiner !