Téléchargez et imprimez ICI le n° 78 d'Atout Bridge

 Si votre collection n'est pas complète commandez ICI les numéros à télécharger

 

 

2SA conventionnel

Mais non, cela ne montre pas toujours une main de tant de points régulière ! L'enchère de 2SA pourra parfois endosser un rôle conventionnel, de force ou non, c'est là-dessus que va porter notre sujet du jour.
Tout cela en fonction du système d'enchères français, bien sûr, on ne va pas répertorier tous les systèmes du monde entier, mais se concentrer sur le notre, ce qui parait bien naturel.
Modérateur, enchère d'essai, soutien majeur, etc. Vous verrez que les champs d'application sont assez nombreux, mais pas très compliqués. En avant pour de nouvelles aventures.

1 - 2SA fitté après ouverture majeure

Il existe de nombreuses versions du « 2SA fitté » après une ouverture majeure du partenaire. Proposition de manche, forcing de manche, trois atouts, au moins quatre, pas de belle couleur annexe etc.
L'idée ici n'est pas de vous les détailler tous, on manquerait de place, je vais vous parler de la version que je joue en compétition avec mon partenaire, Guillaume AUSSUDRE, l'animateur-arbitre-professeur d'un des plus gros club de France, le Bridge Atlantique Association à Nantes.

Notre « 2SA fitté » montre une main avec au moins trois atouts, de 11 à 15 DH, au moins propositionnelle donc, mais limitée vers le haut.

 

 

ESON
1 - ?  
Ouest
A7
V98
ARD72
732
Ouest
AV72
R98
D963
R7
Ouest
D7
AV98
RD7
V853
Ouest
7
R9865
A74
DV103
Ouest
72
AD9
RV74
AD63
2
Priorité à montrer cette belle couleur.
1
Si un fit n'est pas trouvé, on soutiendra à Cœur après.
2SA
Soutien Cœur au moins 3ème, 11-15 DH.
3
Splinter, plus descriptif que 2SA ou 4.
2
Trop de jeu pour 2SA.

En résumé, lorsque l'on possède une main forcing de manche avec quatre cartes à Pique, on les nomme avant de soutenir à Cœur si un fit Pique est absent Avec plus de 15 DH, on fait un changement de couleur, avant de soutenir au palier de 3.
Avec une main forcing de manche et une très belle couleur source de levées (main la plus à gauche), on nomme la couleur d'abord, avant de soutenir.

Vous vous dites, peut-être, ce que signifient les sauts dans une couleur après une ouverture majeure ? J'y viens, pas de panique.

Les paires qui ont décidé de jouer 2SA forcing de manche ont pour leur grande majorité attribué à 3 et 3 les significations suivantes :

3 : soutien 3ème, 11-12 DH.
3 : soutien 4ème, 11-12 DH.

Je ne suis pas un grand fan de cette façon de procéder...

Voici les réponses que je joue dans mon système :

SONE
1 - ?  

 2/3/3 : cinq belles cartes dans la couleur nommée par au moins deux gros honneurs, 11-12 DH..

SONE
1 - ?  

 

3/3/3 : cinq belles cartes dans la couleur nommée par au moins deux gros honneurs, 11-12 DH..

Je trouve cela très pratique, en cas de bonne concordance des mains, notamment présence d'un double fit, on gagne des manches ou des chelems avec peu de points d'honneur.

L'enchère de 2SA reste fittée après intervention du numéro 2 sauf un cas spécifique, que voilà :

SONE
1 2 2SA  

 

Ici, 2SA montre 11 H avec arrêt(s) Pique sans soutien Cœur, sinon, on n'aurait pas la place pour nommer une telle main si 2SA restait fitté.
Dans les autres séquences, on peut toujours, avec 11 H et l'arrêt dans la couleur d'intervention sans soutien dans la majeure d'ouverture, faire un contre d'appel, et suivre par 2SA !

ONES
1 - 2SA -
?      
Ouest
RD984
AV72
A63
5
Ouest
ADV72
R5
V98
V103
Ouest
RDV1072
52
A9
R63
Ouest
R109643
A72
5
ARD
Ouest
AV984
72
RD63
R4
3
Parfois, un fit 4-4 sera plus rémunérateur que 5-3. Forcing de manche.
3
Ouverture minimum, non forcing.
4
Pas d'ambition de chelem.
3*
Relais, avec cette main, un chelem est très possible.
3*
Relais, pour connaitre la force du répondant.

Après ouverture 1, la redemande à 3 est naturelle et forcing de manche (3 également).
Le retour au palier de 3 dans l'ouverture montre une main minimum, la séquence pourrait s'arrêter là si le répondant est, lui aussi, minimum.
Le saut au palier de 4 dans la majeure d'ouverture est un arrêt définitif.

Et ce fameux 3* relais, à quoi sert t'il, et comment y répondre ?

Il sert, pour l'ouvreur, à savoir si son partenaire se trouve dans la zone basse ou haute de son enchère, et s'il possède seulement trois, ou quatre atouts voire plus, voici comment procède le répondant :

 

SONE
1/1 - 2SA -
3* - ?  
3 : minimum, trois atouts seulement.
3 : minimum, au moins quatre atouts.
3 : maximum, trois atouts seulement.
3SA : maximum, au moins quatre atouts.

Notez qu'au cas où le répondant est minimum, on ne dépasse pas le palier de 3, la séquence peut donc s'arrêter là.
La zone « basse » de 2SA est 11-13 DH, la zone « haute » 14-15 DH.
Avec la précision de ces renseignements acquis, l'ouvreur devrait avoir une bonne idée du potentiel des deux mains, s'arrêter à une partielle, une manche, ou prospecter un chelem.
Bien évidemment, lorsque le répondant aura nommé une main maxi, on ne s'arrêtera pas avant la manche, les enchères ultérieures de l'ouvreur pouvant être des enchères de contrôle, voire un Blackwood.

Ouest
AD743
R8
AD94
D6
 
Est
R986
A732
R3
R85
 

Un exemple de séquence complète :

OE
1 2SA*
3* 3SA*
4 4
4SA 5
6 Fin

2SA* : soutien au moins 3ème, 11-15 DH.
3* : relais.
3SA* : maximum, au moins quatre atouts.
4 : contrôle, déniant celui à Trèfle.
4 : contrôle, avec celui à Trèfle, sinon on aurait conclu à 4 !
4SA : Blackwood cinq clés.
5 : deux clés sans la Dame d'atout.
6 : conclusion.

Je n'aurais pas la prétention d'affirmer que seul mon système est capable de détecter ce délicieux chelem, mais c'est quand même sympa d'y arriver.

Connaissez-vous le fameux « Truscott » ? Si non, c'est une convention qui, après un contre d'appel, montre, via l'enchère de 2SA, quatre atouts dans la majeure d'ouverture et une main propositionnelle de manche. Pour ne pas trop compliquer les choses, dans mon système, l'enchère de 2SA et ses développements
ultérieurs gardent la même signification.

Nous allons étudier un petit cas particulier, lorsque l'ouverture a été 1, et que l'on possède en annexe un fit 4-4 à Cœur, comment le trouver ?

SONE
1 - 2SA -
3      
Si un fit existe, il est trouvé, pas de souci, 3 montrant quatre cartes dans une main forcing de manche.
SONE
1 - 2SA -
3 - ?  
L'ouvreur possède une main minimum, mais parfois, possède quatre cartes à Cœur...
SONE
1 - 2SA -
3 - 4♥ !  
Si Nord est dans la zone haute avec quatre cartes à Cœur, il les nomme, si l'ouvreur est fitté, il passe, sinon il revient à Pique !

Nous terminerons le plus gros paragraphe de notre sujet du jour par l'enchère de 2SA après avoir passé d'entrée.

SONE
- - 1 -
2SA      
SONE
- - 1 -
2SA      

Vous noterez que, comme très souvent, un relais se fait avec l'enchère juste au-dessus de la précédente, le but étant bien sûr d'avoir le maximum de place possible pour pouvoir s'exprimer, ce qui sera une fois encore le cas ici.

Réponses au relais :

SONE
- - 1 -
2SA - 3* -
?      
3 : courte à Trèfle.
3 : courte à Carreau.
3 : courte à Pique.
SONE
- - 1 -
2SA - 3* -
?      
3 : courte à Trèfle.
3 : courte à Carreau.
3 : courte à Coeur.

Attention, comme vous pouvez le constater, on ne nomme pas les courtes naturellement, mais par paliers, en démarrant par la couleur la moins chère, jusqu'à la couleur la plus chère, hormis celle du fit, bien sûr.
Par la suite, les renseignements fournis à l'ouvreur vont lui permettre de décider de la suite à donner, s'arrêter à une partielle, une manche ou plus, le répondant devra se soumettre à sa décision, le capitaine de la séquence est l'ouvreur.

ESON
- - 1 -
2SA* - 3* -
3* - ?  

3* : courte à Carreau

Ouest
A7
RD984
A1063
94
Ouest
AV63
AR1072
RD
V4
Ouest
AR3
RDV94
72
AD6
Ouest
D632
AD1094
A54
A
Ouest
R72
AD863
RV
963
4
La courte à Carreau et les quatre atouts incitent à la manche.
4
La courte à Carreau n'est pas une bonne nouvelle...
4SA
Quelle bonne nouvelle cette courte à Carreau !
4
Des envies de chelem, mais sans contrôle Pique.
Passe
La courte à Carreau, c'est moins bien qu'à Trèfle !

Voyez le confort que cela apporte à l'ouvreur, ce genre d'enchères, il dévalue ou réévalue sa main en fonction de la connaissance de la couleur de la courte du partenaire, du coup, le potentiel des deux mains devient très précis.

Nous en avons fini pour la plus grosse partie du sujet du jour, même si nous n'avons pas étudié 100% des développements, ce qui n'était pas notre objectif du jour.

 2 - 2SA « modérateur »


Il ne pourra se faire qu'en cas de bicolore cher de l'ouvreur, jamais en cas de bicolore à saut, forcing de manche. Il montrera une main faible, désirant jouer au palier de 3 dans une des couleurs de l'ouvreur. Le bicolore cher est forcing et auto forcing, le répondant doit une seconde enchère à son partenaire. Quelques exemples de bicolore cher :

SONE
1 - 1 -
2      
SONE
1 - 2 -
2      
SONE
1 - 2 -
3      
SONE
1 - 2 -
3      

Dans les deux exemples les plus à gauche, l'ouvreur nomme au palier de 2, sans saut, une seconde couleur plus chère que la première.
Dans les deux exemples les plus à droite, il s'agit aussi de bicolores chers, car la seconde couleur dépasse le palier de répétition de la couleur d'ouverture.
En revanche, ce genre de séquence :

SONE
1 1 2 -
2      
N'est pas un bicolore cher, car la nouvelle couleur nommée l'est à un palier en dessous de celui de répétition de la couleur d'ouverture, vous comprenez bien le principe, je pense.

La zone de force de ce bicolore cher est de 17 à 21 H, un poil moins après un 2 sur 1, car là on sait que le répondant possède au moins 11 H (voire 10 bien faits).
Chaque fois que le répondant voudra s'arrêter à une partielle, il passera par l'enchère de 2SA modérateur, voici quelques détails :

ESON
1 - 1 -
2 - ?  
Ouest
DV1072
R5
V984
72
Ouest
V832
V94
A1074
V8
Ouest
A964
R8
DV74
A52
Ouest
108732
D4
V63
A74
Ouest
AD54
83
D72
RV94
2
Forcing un tour, cinq cartes et plus.
2SA
Vous n'avez pas le droit de passer sur 2, sur 3 on dira 3, main faible.
3
Soutien au moins 4ème, force illimitée.
2SA
Modérateur, oubliez ces cinq vilains Piques.
3
Soutien par au moins un honneur 3ème, force illimitée.

En résumé, toutes les enchères du répondant sont forcing, il n'avait pas le droit de passer, mais seule celle de 2SA est limitée en points.
Avec une main minimum, 17-18 H, sur 2SA, l'ouvreur devra revenir au palier de 3 dans sa couleur d'ouverture, le répondant passera si le fit est dans cette couleur, reviendra au palier de 3 dans la seconde couleur du bicolore de l'ouvreur dans le cas inverse. Et avec une main maximum ? C'est prévu !

ONES
1 - 1 -
2 - 2SA -
?      

 

Ouest
7
RD94
ADV63
AV5
Ouest
R94
AR63
ARD72
6
Ouest
7
ARD65
ARV742
6
Ouest
7
AD63
RDV74
AD5
Ouest
6
RDV9
ARD763
A9
3
Bicolore cher mini, retour au palier de 3 dans la première couleur.
3
Résidu 3ème à Pique, main maximum.
3
Bicolore 6-5 plus long à Carreau.
3
Pas tout à fait minimum, certes...
3SA
Un bon pari avec cette main magnifique.

Il y a quelques « trous », je n'ai que cinq cases à disposition ! Lorsque l'ouvreur veut jouer 3SA et ne détient pas l'arrêt dans la 4ème couleur, ici Trèfle, il nomme cette couleur au palier de 3.
Lorsque l'ouvreur possède une « montagne » avec un soutien 4ème dans la couleur de réponse, trop belle pour fitter au palier de 4, ou faire un « Splinter », il soutient à saut la couleur répondue, exemple :

 
Sud
RD105
7
AD6
ARD109
 
SN
1 1
2 2SA
4  

Cette main est magnifique, on table le chelem avec très peu en face, trop de jeu pour 4 ou 4, Splinter, alors on passe par un bicolore cher (qui est forcing et donc aucunement dangereux) avant de soutenir à saut, on s'est débarrassé du poids de la main


3 - 2SA enchère d'essai


Lorsqu'un fit majeur aura été trouvé, l'enchère de 2SA ne sera pas naturelle, mais artificielle, et sera, a minima, propositionnelle de manche ou de chelem, l'ambiguïté sera levée plus tard. On pourra dire 2SA en tant qu'intervenant, ouvreur ou répondant !

Du coup, le simple fait de surenchérir dans la majeure commune au palier de 3 ne sera pas une proposition de manche, mais une prolongation du barrage, attention à ça.

SONE
1 - 1 -
2 - ?  
2 : enchère d'essai dans la couleur.
2SA : enchère d'essai généralisé.
3/3 : enchère d'essai dans la couleur.
3 : barrage, pour gêner un éventuel réveil.
3/4/4 : « Splinter », courte dans la couleur nommée, espoir de chelem.
3SA : proposition de contrat avec une main 3433.

Pourquoi faire une enchère d'essai dans une couleur, plutôt que de dire 2SA ? Parce que ce ne sera pas la force du partenaire qui fera que l'on gagnera, ou chutera, la manche, mais sa teneur dans la couleur de l'enchère d'essai, prenons un exemple concret, vous possédez :

 
Sud
8732
AR964
72
R5
Nord ouvre d'1, vous dites 1, bien sûr, et il redemande à 2
 
Nord - 1
94
D1072
A94
AD72
12 H et le contrat de 4 « sur table », en raison du doubleton Pique, Nord doit nommer la manche.
 
Nord - 2
V964
DV103
RD
AV7
14 H et un contrat de 4 ingagnable en raison des Piques longs et moches, malgré sa main maxi en points, Nord doit se contenter de 3.

Vous comprenez le principe, 2SA est une enchère d'essai globale, alors que l'enchère d'essai à la couleur demande au partenaire s'il ne possède pas beaucoup de perdantes dedans.
Comment répondre à un 2SA enchère d'essai ?

ONES
1 1 1 -
2 - 2SA -
?      
Ouest
D963
R7
AV72
D54
Ouest
RV72
A964
RD54
6
Ouest
8732
AD10
R1054
AV
Ouest
ARD5
83
R964
D72
Ouest
AV63
94
D732
AR9
3
Main minimum sans attrait particulier.
4
Belle main avec une courte à Trèfle.
3SA
Proposition alternative de manche.
4
Accepte la proposition avec enthousiasme.
3
Force dans la couleur, main maxi.

Pas de quoi fouetter un chat, seul le retour au palier de 3 dans la couleur du fit est vraiment un refus de la manche. Par la suite, le répondant clarifiera ses intentions, si celles-ci n'étaient que pour la manche, il la nommera ou passera sur un retour au palier de 3 de l'ouvreur. Si ses ambitions étaient plus élevées, il nommera un contrôle ou posera le Blackwood si le partenaire a nommé une main maxi.

Quelques exemples de situations de 2SA « enchère d'essai » :

SONE
1 1 X -
2 - 2SA*  
SONE
1 1 1 2
- 2SA*    
SONE
1 - 1 -
2 - 2SA*  
SONE
1 1 1 2
2 - 2SA*  

4 - 2SA compétitif

Un peu plus délicat ce paragraphe, puisqu'il va concerner toutes les enchères de 2SA bicolores, alors même que l'on a peut-être pas parlé au premier tour, il suffira, comme souvent, de bien faire fonctionner son bon sens, et se dire que ce 2SA ne pouvant être naturel, doit cacher autre chose. Exemples :

SONE
1 - 1 -
2 2SA*    
SONE
1 - 2 -
- 2SA*    
SONE
- - 1 1
- 2 - -
2SA*      
SONE
1 - 1 -
2 - - 2SA*
 Appel dans les rouges, Ouest n'avait pas assez pour intervenir au premier tour, mais a peur que cela s'arrête à 2.  Appel aux mineures, soit couleurs pas assez belles pour intervenir plus tôt, soit une main seulement 5-4. Sud doit posséder une main avec quatre Trèfles et cinq ou six Carreaux, faible, mais veut combattre la partielle. Appel dans les rouges avec une main inapte à une intervention préalable.

Il existe de nombreuses situations, que nous ne pouvons toutes détailler ici, mais reconnaissez simplement que tous ces 2SA ne pouvaient être naturels ! Comment devra réagir le partenaire ? Dans la mesure où c'est un réveil, il aura très rarement de quoi aller plus loin qu'une simple préférence, sinon, il pourra toujours faire un saut, ce sera selon.

 

SONE
1 - 1 -
2 - - 2SA*
- ?    

2SA : bicolore rouge

Ouest
732
AR94
1076
985
Ouest
8
AD63
AD7
109654
Ouest
V732
D9
V8
1098653
Ouest
D1072
V9
R8
DV1054
Ouest
63
54
D7
RD109743
3
Bien content de posséder un soutien 4ème !
4
En raison du double fit et des honneurs dans les couleurs d'Est.
3
En tendant le dos, un contre punitif serait terrible...
Passe
Rare, mais sans doute le moins couteux à l'arrivée.
3
Ne peut être que naturel.

Finissons ce paragraphe par une situation bien connue, après un 2 sur 1 en mineure :

SONE
1/1 2/2    

 Si Ouest, par la suite dit 2SA, ce ne sera bien sûr pas naturel !

SONE
1 2 2 -
- 2SA*    
SONE
1 2 2 -
- 2SA*    

Ouest ne montre bien sûr pas une main régulière de 16-18 H, mais un bicolore mineur plus long dans la première nommée, bien sûr, en gros une main 6-4. Notez que dans l'exemple de gauche, c'est très pratique, sinon, il faudrait nommer 3, et si le partenaire préfère les Trèfles, on se retrouverait au palier de 4 !
Si Ouest a un bicolore 6-4 mineure nommée/majeure non nommée, il fait un contre d'appel au second tour.
Tout ça avec de bonnes mains, bien sûr, quand on est minimum, on ne parle pas une seconde fois !


5 - 2SA mini cue-bid


Champ d'application : l'adversaire a ouvert d'un 2 faible, le partenaire a contré d'appel, le numéro 3 a passé.
Comme pour tout contre d'appel du partenaire, il faut zoner sa main, et ici, l'espace va être réduit pour ce faire.
S'arrêter à une partielle, proposer la manche, l'imposer, mais laisser choisir entre les S-A et la couleur, cela ne va pas être si simple dans l'espace réduit qui nous est laissé.
À cet effet, le répondant va employer le 2SA « mini cue-bid » lorsqu'il détiendra au minimum 8 beaux points d'honneur.

NESO
2 X - ?
Ouest
96
87
ARDV2
D86
Ouest
72
R943
V94
D743
Ouest
AD7
94
R863
A1063
Ouest
R3
A964
DV72
863
Ouest
RV7
AD63
D954
72
3
Demande d'arrêt pour jouer à S-A.
3
Main faible, content d'avoir quatre Cœurs et un peu de jeu.
3SA
Ne sert à rien de tourner autour du pot.
2SA
Trop de jeu pour 3, pas assez pour 4 (il en faudrait cinq, qui plus est).
2SA
Ne sachant s'il faut jouer 3SA ou 4, temporisons.

Avec la main du milieu, un contrat à Cœur étant hautement improbable, la conclusion à 3SA est empreinte de pragmatisme.

On dira 2SA chaque fois que l'on voudra montrer une main propositionnelle de manche, ou un doute sur quelle manche jouer.

Il va falloir étudier deux choses, la redemande du contreur d'une part, et la seconde enchère du répondant d'autre part, vous ne pensiez quand même pas vous en tirer comme ça ???

SONE
2 X - 2SA*
- ?    
3 : contre minimum, plus long à Trèfle, ou égalité de longueur en mineure.
3 : contre minimum, plus de Carreaux que de Trèfles.
3 : demande d'arrêt pour jouer à S-A.
3 : cinq cartes et plus, contre fort (on n'a pas dit 2 de suite !).
3SA : 19-21 H, on n'a pas dit 2SA sur 2 car trop de jeu !
SONE
2 X - 2SA*
- ?    
3 : contre minimum, plus long à Trèfle, ou égalité de longueur en mineure.
3 : contre minimum, plus de Carreaux que de Trèfles.
3 : contre fort, cinq cartes et plus, forcing de manche.
3 : demande d'arrêt pour jouer à S-A.
3SA : 19-21 H, on n'a pas dit 2SA sur 2 car trop de jeu !

Conclusion, dès que le contreur ne redemande pas à 3 ou 3, la situation deviendra forcing de manche, le répondant nommera donc les S-A, soutiendra, fera un cue-bid, tout dépendra de sa main.
Voyons maintenant l'enchère suivante du répondant, après 3 ou 3, contre minimum.

SONE
2 X - 2SA*
- 3 - ?
Passe : minimum en face de minimum, arrêtons nous là.
3 : au moins cinq cartes, 8-10 H pas quatre cartes à Pique.
3 : demande d'arrêt Cœur pour jouer à S-A et promet quatre cartes à Pique.
3 : quatre cartes, 8-10 H.
3SA : main de manche, arrêt Cœur et promet quatre cartes à Pique.
SONE
2 X - 2SA*
- 3 - ?
Passe : minimum en face de minimum, arrêtons nous là.
3 : demande d'arrêt Cœur pour jouer à S-A et promet quatre cartes à Pique.
3 : quatre cartes, 8-10 H.
3SA : main de manche, arrêt Cœur et promet quatre cartes à Pique.
SONE
2 X - 2SA*
- 3 - ?
Passe : minimum en face de minimum, arrêtons nous là.
3 : au moins cinq cartes, 8-10 H, sans quatre cartes à Cœur.
3 : quatre cartes, 8-10 H.
3 : demande d'arrêt pour jouer à S-A et promet quatre cartes à Cœur.
3SA : main de manche, arrêt Pique et promet quatre cartes à Cœur.
SONE
2 X - 2SA*
- 3 - ?
Passe : minimum en face de minimum, arrêtons nous là.
3 : quatre cartes, 8-10 H.
3 : demande d'arrêt pour jouer à S-A et promet quatre cartes à Cœur.
3SA : main de manche, arrêt Pique et promet quatre cartes à Cœur.

 

En résumé :

Le répondant fait un cue-bid direct lorsqu'il n'est pas intéressé par la recherche d'un fit dans l'autre majeure mais veut jouer 3SA si le contreur possède l'arrêt dans la majeure d'ouverture.
Le répondant, pour montrer une main propositionnelle dans l'autre majeure dit 2SA puis nomme la dite majeure au palier de 3.
Le répondant, pour montrer une main de manche avec l'arrêt dans la majeure d'ouverture et quatre cartes dans l'autre majeure dit 2SA puis 3SA.
Le répondant, pour montrer une main de manche avec quatre cartes dans l'autre majeure mais pas d'arrêt dans celle de l'ouverture, dit 2SA puis fait un cue-bid.

 

Voilà, pas très simple, mais pas trop le choix vu l'espace restreint disponible...

 

6 - 2SA bicolore au moins 5-5

 

On finira par la partie la plus « cool », déjà assez connue, mais bon, une petite révision ne fait pas de mal (demandez à votre voiture !).
Deux types, ici, le 2SA « bicolore mineur » et le 2SA « Michael cue-bid ».

SONE
1/1 2SA*    
Au moins 5-5 dans les mineures.
SONE
1 2SA*    
Au moins 5-5 dans les rouges.
SONE
1 2SA*    
Au moins 5-5 Trèfle-Cœur.

Attention, c'est uniquement en second, en réveil, après deux « passe », 2SA montre 17-19 H avec au moins un arrêt dans la couleur d'ouverture et une main régulière, bien sûr.
En regardant bien, l'enchère de 2SA montre en fait les deux couleurs les moins chères hors de l'ouverture.
Les critères ne sont pas les points d'honneur, mais la qualité des couleurs.

SONE
1 ?    
Ouest
7
RV983
63
AV754
Ouest
983
RDV94
-
RDV107
Ouest
7
RD10863
5
AV954
Ouest
74
RV94
5
AD7632
Ouest
7
RD954
5
ADV763
1
Pas d'enchère de bicolore avec des couleurs trouées.
2SA
Les couleurs sont très solides, allons-y.
1
Pas de bicolore avec plus de cartes dans la majeure que dans la mineure.
2
Toujours au moins 5-5 l'enchère de bicolore.
2SA
La mineure peut être plus longue, elle.

 Bien sûr, comme à chaque fois que vous engagez votre camp à un palier assez haut, il faudra jeter un œil attentif sur la vulnérabilité !

 Le répondant devra réagir comme après un contre d'appel, donner le plein de sa main, bien considérer ses honneurs dans les couleurs du partenaire, qui sont des cartes de complément idéales, dévaloriser les
honneurs (hormis les As) dans les couleurs annexes, valoriser une bonne longueur de soutien, voire de double soutien. Dire 3SA sera pour les jouer, bien sûr.
Finissons par un dernier petit tableau :

SONE
1 2SA*  -  ?
3 : préférence, ou égalité de longueur à Carreau, main banale.
3 : préférence faible.
3 : proposition de manche, main assez plate.
3 : au moins six belles cartes, forcing.
3SA : naturel.
4/4 : propositionnel de manche, main bien distribuée.

Au répondant de bien juger sa main suivant les critères énoncés plus haut !

 Place aux exercices