Téléchargez et imprimez ICI le n° 74 d'Atout Bridge

 Si votre collection n'est pas complète commandez ICI les numéros à télécharger

 

 

 Check-back Stayman et développements

Notre dossier du mois va donc être le check-back Stayman et ses développements.
Le précision de ce mini système va être diabolique, de façon à ce que le répondant, compte-tenu de la zone de points de l'ouvreur, de son nombre de cartes en majeure, et de sa main à lui, sache assez précisément, après trois enchères de son partenaire, la dénomination du contrat, et son palier.
Foin de longs discours, entrons dans le vif du sujet.

1 - Cadre d'emploi

Lorsque l'ouvreur aura redemandé à 2SA à saut :

SONE
1 - 1/ -
2SA - ?  
SONE
1 - 1/ -
2SA - ?  
SONE
1 - 1 -
2SA - ?  

Vous aurez peut-être remarqué qu'il manque une séquence, 1 - 1 - 2SA, mais le check-back Stayman n'existe qu'après une réponse en majeure au palier de 1, néanmoins, nous aborderons cette séquence ultérieurement.

Quelle va être son utilité ? Oh c'est très simple, regardez cette main :

Sud
A7
DV1083
9543
72

Nord, votre partenaire, ouvre d'1 en mineure, vous répondez 1, bien sûr, et il redemande à 2SA, vous avez, à vous deux, les points de la manche, ni plus, ni moins, mais faut-il jouer 3SA ou 4 ? Pour l'instant, on l'ignore, et c'est justement à cela que va servir le check-back Stayman, interroger l'ouvreur sur son nombre de cartes dans les majeures.

Certaines écoles de bridge préconisent le check back Stayman dans l'autre mineure que celle de l'ouvreur, nous préférons que cela se fasse toujours à 3, d'abord pour des raisons de mémorisation, mais aussi pour une raison que nous évoquerons plus tard.

ESON
1 - 1 -
2SA - ?  
Ouest
DV1087
A964
74
85
Ouest
RV964
A10632
9
72
Ouest
RD1072
ADV74
6
83
Ouest
D109732
4
A65
D72
Ouest
D9654
R8
A74
V105
3*
Relais check back, pour savoir si on va jouer 3SA, 4 ou 4.
4
Bicolore au moins 5-5, pour jouer au palier de 4, jamais plus.
3
Bicolore au moins 5-5, intéressé par un chelem.
4
Vous avez six cartes, Est deux ou trois, pas besoin du check back.
3*
Pour savoir si on va jouer 3SA ou 4.

Vous aurez bien compris, je pense, pourquoi on nomme cette convention check-back Stayman, puisque 3 sera une inquisition servant à ce que le partenaire nous indique le nombre de cartes en majeure qu'il possède, un peu comme le Stayman...
Si vous avez bien observé les cinq exemples précédents, vous aurez pu noter que lorsque le répondant possède six cartes dans une majeure, il peut conclure de lui-même dans son atout, rassuré qu'il est par la présence de deux ou trois cartes dans sa couleur chez la main de l'ouvreur. Comme très souvent dans le système d'enchères français, plus on ira vite, moins on sera intéressé par un contrat à palier plus élevé, sachant que dès que vous reparlez sur 2SA, la manche, au moins, sera atteinte.

SONE
1 - 1 -
2SA - ?  
3* : check back Stayman.
3 : soutien forcing à Trèfle, dénie cinq cartes à Pique.
3 : main au moins 5-5, a minima espoir de chelem.
3 : six cartes, a minima espoir de chelem.
4 : main au moins 5-5, pour jouer 4 ou 4, au choix de l'ouvreur.
4 : conclusion avec au moins six cartes. 

Le répondant utilisera donc le check back Stayman lorsqu'il possèdera une main avec une majeure 5ème, avec un bicolore majeur 4-4 (nous développerons cette séquence plus bas), ou un bicolore majeur 5-4, et (presque) jamais avec une majeure 6ème, jamais avec un bicolore 5-5.

Pourquoi un bicolore majeur 4-4 ? Tout simplement car nous préconisons fortement que l'ouvreur, lorsqu'il possède quatre cartes à Pique et une main régulière de 18-19 H, redemande plutôt à 2SA qu'à 1, ce qui signifie que lorsque le répondant est en possession d'un bicolore majeur 4-4, on puisse, malgré tout, trouver le contrat de 4.

Et pourquoi aussi le (presque) jamais ? Parce que lorsque le répondant aura une majeure 6ème très moche, et une main de chelem, il pourra parfois faire un check back pour savoir si l'ouvreur possède trois cartes dans sa couleur, afin qu'à eux deux la couleur soit suffisante pour jouer un bon chelem.

Sud
AD72
D4
RV105
AD6
Sud
V97643
A7
R108
R5
 
SN
1 1
2SA  
 
NS
1 1
2SA 3*

Avec la main de Sud -1-, il est bien plus pragmatique de redemander à 2SA qu'à 1, on oriente le contrat de la main forte, on pourra trouver un éventuel fit 4-4 à Pique grâce au check back.

Avec la main de Sud -2-, celui-ci espère un chelem à Pique, mais il serait rassuré sur la qualité de la couleur si son partenaire en possédait plutôt trois que deux, CQFD...

La première chose importante à retenir, donc, est que le check back se fera toujours via l'enchère de 3, qu'il faudra bien sûr alerter, puisqu'elle est artificielle.

Comme toutes les enchères artificielles (Stayman, Texas, 4ème couleur forcing, Landy, etc.), elle ne montrera rien, ce sera tout simplement une question, plus on développe les enchères, plus on a de chances d'arriver à un bon contrat.

 2 - Réponse de l'ouvreur au check back

Nous allons, dans ce chapitre, voir pourquoi nous préconisons le check back à 3, quelle que soit la couleur d'ouverture, 1, 1, 1.

Entre le check back à 3 et 3SA, il y aura quatre redemandes de l'ouvreur à disposition et nous nous servirons de toutes, si bien que nous sommes réfractaires au check back à 3, qui ne permettrait que trois réponses. Vous voyez la raison est simple. Maintenant, levons le voile sur les quatre réponses en question.

SONE
1/ - 1 -
2SA - 3* -
?      
3 : trois Cœurs et quatre Piques.
3 : trois Cœurs sans quatre Piques.
3 : quatre Piques sans trois Cœurs.
3SA : ni trois Cœurs ni quatre Piques.

 

SONE
1/ - 1 -
2SA - 3* -
?      
3 : trois Piques et quatre Cœurs.
3 : quatre Cœurs sans trois Piques.
3 : trois Piques sans quatre Cœurs.
3SA : ni trois Piques ni quatre Coeurs.

 

SONE
1 - 1 -
2SA - 3* -
?      
3 : doubleton Pique, 18 H.
3 : trois Piques, 18 H.
3 : trois Piques, 19 H.
3SA : doubleton Pique, 19 H.

 Vous visualisez aisément, j'en suis certain, l'intérêt de cette convention, vous trouvez tous les fits qui puissent exister, 4-4, 5-3, et même, dans la dernière séquence, on peut moduler une main mini ou maxi de l'ouvreur, avec ou sans trois cartes à Pique, puisque là, l'ouvreur n'a qu'une majeure à préciser,contrairement aux deux précédentes, de plus les réponses ressemblent fortement à celles du « Roudi ».

Ainsi, après une réponse initiale d'1, et même en présence d'un fit 5-3 dans la couleur, on pourra trouver, s'il existe, un fit Cœur 4-4, celui-ci étant souvent bien plus rémunérateur que le fit 5-3, lorsque l'on a la chance de détenir les deux !

Ouest
R72
DV94
AR54
AV
Est
DV1064
AR72
V63
5
ONES
1 - 1 -
2SA - 3* -
3*      
3* : check back.
3* : trois Piques et quatre Cœurs.
On fera souvent douze levées atout Cœur, pas souvent atout Pique ! 

Petit retour arrière, lorsque nous avons évoqué le fait que nous faisions le check back à 3 quelle que soit la couleur d'ouverture, que faire lorsque l'on veut soutenir dans la mineure d'ouverture ?

Très simple, on dit 3, « partenaire, j'ai un bon soutien dans ta mineure, et je ne suis pas intéressé par ton nombre de cartes en majeure ».

ESON
1 - 1 -
2SA - ?  
Ouest
RV984
D7
83
RV105
Ouest
AD43
85
R96
D1072
Ouest
A874
A9
D7
DV1054
Ouest
RV94
D72
A5
RD105
Ouest
V943
A
72
D109643
3
Priorité à la recherche d'un soutien Pique 3ème.
3SA
Pas assez de jeu pour prospecter un chelem.
3
Soutien Trèfle au moins 5ème, espoir de chelem.
6SA
Main trop régulière et assez forte pour jouer le chelem à S-A.
5
Très orienté à la couleur, pas assez de jeu pour un chelem.

Quelques petites précisions, après l'ouverture d'1, il faut au moins cinq cartes pour dire 3, l'ouverture d'1 pouvant se faire dans trois cartes. Après ouverture d'1, quatre suffisent, en effet, l'ouvreur ayant redemandé à S-A possède donc au moins quatre cartes à Carreau !

Priorité absolue à la recherche d'un soutien majeur, si cela échoue, on pourra toujours exprimer le soutien dans la couleur d'ouverture après, chaque chose en son temps...

Bien sûr, si l'ouverture a été 1, on soutient à 3 sur 2SA, espoir de chelem.

Comment l'ouvreur va réagir à ce 3, soutien forcing dans sa mineure d'ouverture ?

SONE
1 - 1 -
2SA - 3 -
?      
3 : force à Cœur, peut-être un problème dans une couleur noire.
3 : force à Pique, problème à Cœur.
3SA : arrêts partout, mais peu intéressé par un chelem.
4 : ok pour un chelem, déclinez vos contrôles, svp.

 3 - Séquence 1♣ - 1 - 2SA

L'ouvreur nomme ses gardes dans l'ordre croissant des couleurs, nomme les S-A avec une main très peu intéressée par un chelem, soutient avec une main orientée pour jouer à la couleur, très simple, en fait.
Pourquoi, comme dit précédemment, cette séquence n'est pas concernée par le check back ? Tout simplement parce que le répondant, s'il possède une bonne main avec une majeure 4ème peut la nommer naturellement sur 2SA !

Quand répond t'on 1 après l'ouverture d'1 alors que l'on possède, à côté, une majeure 4ème ? Lorsque l'on détient une main forcing de manche, même en cas d'ouverture minimum chez le partenaire, ou lorsque l'on possède six Carreaux (au moins) et une majeure 4ème.

 

Du coup, après cette séquence, lorsque le répondant dira 3 ou 3 sur 2SA il exprimera soit un soutien dans la couleur de l'ouvreur (Trèfle), soit rallongera sa propre couleur (Carreau), au moins 6ème, donc.

SONE
1 - 1 -
2SA  - ?  

 
3 : soutien Trèfle, pas de majeure 4ème.
3 : au moins six cartes.
3 : quatre cartes, peut-être quatre à Pique.
3 : quatre cartes, sans quatre à Cœur.
4 : gros soutien dans une main très distribuée.

Énième rappel, dès que vous reparlez sur 2SA, votre camp atteindra au moins la manche, la situation est 100% forcing.

Comme précédemment, il faudra au moins cinq cartes pour soutenir le partenaire, qui a tout à fait le droit d'ouvrir d'1 avec trois petits dans la couleur !

Petite précision annexe, 4SA ne sera un Blackwood que quand, comme d'habitude, un soutien aura été exprimé clairement.

 
SONE
1 - 1 -
2SA - 4SA  
 
SONE
1 - 1 -
2SA - 3 -
3 - 4SA  
 
SONE
1 - 1 -
2SA - 3 -
3 - 4SA  
 Quantitatif, aucun fit n'a été exprimé. Blackwood, on a exprimé le soutien Trèfle avant de dire 4SA.  Blackwood, nous nous sommes « auto fitté » à Carreau précédemment. 

4 - Développements après la réponse d'1


Vous ne pensiez pas vous en tirer comme ça, j'espère, il va falloir étudier maintenant les développements, et notamment la troisième enchère du répondant, suite à la clarification, par l'ouvreur, de la structure distributionnelle de sa main. Établir l'atout, faire une enchère forte, ou non, suivant la troisième enchère de l'ouvreur, en clair sa réponse au check back. Voyons cela en détail. 1min = 1 ou 1.

SONE
1min - 1 -
2SA - 3 -
3  - ?  
Rappel : 3 montre trois Cœurs et quatre Piques.
3 : fixe l'atout, espoir de chelem.
3 : fixe l'atout, espoir de chelem.
3SA : dit 4 stp, que l'on joue de la main forte.
4 : stop..

Vous voyez, on ne part pas en contrôles, on commence par fixer l'atout, c'est essentiel. Les enchères au palier de 3 sont plus fortes que celles au palier de 4, conformément au principe de vitesse d'atteinte du système d'enchères français.
Notez le petit gadget de dire 3SA avec quatre cartes à Pique, ce ne peut être une enchère naturelle, on a entendu, chez l'ouvreur, la réponse des deux majeures, cela offre le gros avantage de jouer les Piques de la main de l'ouvreur, la plus forte, ce qui complique très souvent le jeu de la défense.

ESON
1min - 1 -
2SA - 3 -
3 - ?  

 Rappel : 3 montre trois cartes, sans quatre à Pique.

Ouest
7
RV984
AD72
R63
Ouest
83
AD964
R74
RV3
Ouest
AV72
R983
54
V107
Ouest
72
ARV105
A964
83
Ouest
A83
RV543
107
D98
3
Atout Cœur établi, contrôle Pique, espoir de chelem.
4
Atout Cœur établi, contrôle Trèfle sans celui à Pique.
3SA
La recherche d'un fit 4-4 à Pique a échoué.
4
Atout Cœur établi, contrôle Carreau, sans ceux dans les noires.
4
Un peu trop juste pour espérer un chelem.

L'enchère de 3 ne pouvant mener qu'à un éventuel fit dans cette couleur, les enchères à la couleur en dessous du palier de la manche sont donc forcément des contrôles avec un espoir de chelem, qu'est ce que cela pourrait-il signifier autrement ?

Un petit exercice à deux mains, pour les amateurs de piano :

Ouest
AV72
RV
RV5
AD94
Est
RD83
A8743
A72
5
OE
1 1
2SA 3*
3* 4*
4* 4SA
5* 6
3* : check back.
3* : quatre cartes, sans trois Cœurs.
4* : contrôle, pas 4 dans une courte, c'est la couleur du partenaire.
4* : contrôle.
5* : deux clés sans la Dame d'atout.

Est conclut au petit chelem, il n'a pas assez pour le grand, malgré la présence de toutes les clés.

Un petit malin, près du radiateur, me demande pourquoi, avec cinq Cœurs et quatre Piques, on ne nomme pas les Piques directement sur 2SA.

Bonne question, le but avoué est, en cas de fit 4-4 à Pique, de faire jouer un contrat dans cette couleur de la main de l'ouvreur, très très souvent la plus forte des deux (18-19 H, quand même !).

Du coup, la séquence :

SONE
1min - 1 -
2SA - 3  

Montre six Cœurs et cinq Piques, ce qui, certes, n'arrive pas tous les jours.

Terminons nos développements après la réponse d'1, par le plus facile d'entre eux.

 

ESON
1min - 1 -
2SA - 3 -
3SA - ?  

 

Ouest
7
RDV54
R83
DV96
Ouest
AV98
R10753
94
63
Ouest
7
AV984
RD1092
R3
Ouest
DV72
A96543
83
7
Ouest
RV94
AR10872
R4
5
4
Soutien, Est n'a ni trois Cœurs ni quatre Piques, donc au moins cinq Trèfles !
Passe
Que pourrait-on jouer d'autre, comme contrat ?
4
Cinq cartes, espoir de chelem.
4
Non forcing, six cartes, on a essayé de trouver un fit Pique, ça a raté.
6
Il aurait fallu répéter les Cœurs sur 2SA...

Petite zone de flou, avec une main de six Cœurs et quatre Piques et au moins un espoir de chelem, pour la résoudre, trois solutions, soit considérer que 4 après 3SA est forcing un tour, pas trop ma tasse de thé, soit, plus pragmatique, dire 3 sur 2SA, en oubliant les Piques, mais on pourrait rater un fit 4-4 dans la couleur, et on finit par ma préférée, considérer que la séquence :
1min - 1 - 2SA - 3 montre six Cœurs et quatre Piques avec au moins un espoir de chelem, ce qui arrivera plus souvent que six Cœurs et cinq Piques, à vous de choisir entre les trois, considérant aussi que ce sont des mains qui n'arrivent vraiment pas très souvent, donc pas de prise de tête inutile !

5 - Développements après la réponse d'1

Sans surprise, ils vont être assez similaires à ceux après la réponse d'1.

L'idée générale, étant, bien évidemment, de fixer l'atout avant toute chose, beaucoup de joueurs « sautent » cette étape pourtant indispensable, avides de nommer des contrôles, de poser le Blackwood ou autre action louable, certes, mais prématurée. Expliquer préalablement au partenaire dans quelle couleur nous allons jouer est, comme la carte, vital !

 

Nb : si le répondant, après un check back et une réponse négative de l'ouvreur pour les majeures, saute au palier de 5 dans une mineure, ce sera un arrêt définitif, quelle que soit la couleur d'ouverture.

ESON
1min - 1 -
2SA - 3 -
3 - ?  
Ouest
AV982
R1063
A7
V9
Ouest
RDV94
A63
A72
94
Ouest
RV985
DV107
94
85
Ouest
DV984
7
A963
V74
Ouest
DV984
RV763
9
85
3
Espoir de chelem atout Cœur.
3
Enchère de chelem atout Pique.
3SA
Dis 4, stp, j'en possède aussi quatre.
4
Arrêt total.
Le piège !
Main impossible, on aurait dit 4 sur 2SA !

Comme précédemment, l'enchère de 3SA, impossible naturellement, puisque l'ouvreur possède les deux majeures, sert à faire jouer la majeure non nommée naturellement par la main de l'ouvreur, la plus forte, qui restera cachée, un avantage énorme dans le jeu de la carte.

SONE
1min - 1 -
2SA - 3 -
3 - ?  
3 : contrôle pour jouer atout Cœur.
3SA : ma recherche de fit 5-3 à Pique a échoué, on s'arrête là.
4 : contrôle pour jouer atout Cœur, sans celui à Pique.
4 : contrôle pour jouer atout Cœur, sans ceux dans les noires.
4 : on va s'arrêter là, partenaire.

Il est bien évident que le répondant qui possède quatre cartes à Cœur, mais qui a nommé les Piques avant, possède au moins cinq cartes dans cette dernière couleur !
Ici, on peut nommer des contrôles anticipés, puisque le fit ne peut être qu'à Cœur !

SONE
1min - 1 -
2SA - 3 -
3 - ?  
3SA : ma recherche de fit 5-3 à Pique a réussi, mais au passage je propose 3SA car je suis 5332.
4 : contrôle pour jouer atout Pique.
4 : contrôle pour jouer atout Pique, sans celui à Trèfle.
4 : contrôle pour jouer atout Pique, sans ceux dans les mineures.

 

Ce qui paraissait peut-être compliqué au départ est en fait bien loin de l'être, puisque suivant la 3ème enchère de l'ouvreur, le répondant sait de suite si un fit est présent ou pas, sa 3ème enchère à lui est donc fonction de ce qu'il a appris précédemment. Comme très souvent, vous faites fonctionner votre logique et votre raisonnement, et tout ira bien.

ESON
1min - 1 -
2SA - 3 -
3SA - ?  
Ouest
RV984
A732
V5
83
Ouest
RV964
7
ADV52
D4
Ouest
DV732
94
A8
RD72
Ouest
RD1052
A984
V10
R9
Ouest
RV9864
D1072
9
74
Passe
Aucun fit majeur, on jouera donc à S-A.
4
Naturel, peut-être que quatre cartes si Est a ouvert d'1.
4
Au moins trois cartes si Est a ouvert d'1, quatre si Est a ouvert d'1.
4SA
Quantitatif, comme chaque fois qu'un fit n'est pas exprimé.
4
Pour les jouer.

Un exemple concret d'un concerto à deux mains (le pianiste est tout seul, le pauvre !) :

Ouest
A7
RD98
AV74
A94
Est
RD643
A1072
R95
6
OE
1 1
2SA 3*
3* 3*
4* 4SA
5* 6 
3* : check back.
3* : quatre cartes, sans trois à Pique.
3* : contrôle, atout Cœur validé.
4* : contrôle.
5* : quatre clés, 5 si vous jouez 41-30.
6 : conclusion, Est n'est pas assez fort pour envisager un bon grand chelem.

 

Loin de moi l'idée de penser que seul le système que je vous présente ici permet d'aboutir à ce délicieux contrat, néanmoins, reconnaissez que c'est simple, et de bon gout !

Nous allons maintenant étudier la 4ème enchère de l'ouvreur, sans détailler toutes les séquences, ce qui serait un peu fastidieux, mais en donnant quelques bonnes pistes, et, bien évidemment, en tenant compte de la 3ème enchère du répondant.

6 - 4ème enchère de l'ouvreur

Parfois, il n'y en aura pas, hormis « passe », si le répondant a fait une enchère conclusive, reparler serait alors un manque de discipline, qui vous conduirait certainement à des paliers hors du potentiel des deux mains, et donc à un coup catastrophique, la cour martiale sera alors ouverte pour vous !

 

En effet, n'oubliez pas que le répondant connait votre force très précisément (18-19), vous venez de lui
montrer, par votre 3ème enchère, votre répartition dans les couleurs majeures, c'est donc lui le capitaine (encore une allusion militaire !) de la donne, respecter son choix sera donc un gage de confiance, qui ne peut être que bénéfique à l'ambiance dans la paire, et donc à son rendement.

SONE
1 - 1 -
2SA - 3 -
3 - 3SA -
?      
SONE
1 - 1 -
2SA - 3 -
3SA - 4 -
?      
SONE
1 - 1 -
2SA - 3 -
 3 - 4 -
?      
SONE
1 - 1 -
2SA - 3 -
3 - 5 -
?      
Sud
AV74
R106
RV3
AR5
Sud
AV
R98
ADV72
R94
Sud
RV4
A9
AV7
AD643
Sud
A7
RD52
AV63
RV7
 4
Rappel, 3SA montre quatre cartes dans la couleur, on jouera de la main forte.
Passe
Au garde à vous, Nord ne souhaite pas jouer un chelem. 
 Passe
Au garde à vous, Nord ne souhaite pas jouer un chelem.
Passe
Nord veut jouer ce contrat, il doit être distribué 4441 ou 4450. 

Quand je vous parle de raisonnement, ce n'est pas pour amuser la galerie (quoi que...), regardez la main la plus à droite, Nord nomme les Cœurs, puis fait un check back, et après la réponse de 3, trois cartes sans quatre Piques, conclut à la manche à 5, bizarre, non ? Pas du tout, comme il dénie cinq cartes à Cœur, il a fait un check back en espérant trouver un fit 4-4 à Pique, et lorsque cet essai a échoué, il a conclu à la manche à la couleur, implacable, non ?

Vous avez donc bien compris que le répondant étant le capitaine de la séquence, s'il fait une enchère non forcing ou limitée, vous n'aurez pas d'autre choix que de passer ou corriger à la manche qu'il souhaite vous faire jouer (comme dans l'exemple le plus à gauche).

En revanche, lorsque le répondant aura fixé l'atout en montrant a minima un espoir de chelem, vous n'aurez pas d'autre choix que de nommer un contrôle, n'oubliez pas, votre main est très précise en points, 18-19, refuser de nommer un contrôle pourrait, de beaucoup, handicaper la suite de la séquence.

SONE
1 - 1 -
2SA - 3* -
3* - 3* -
?      
3* : check back.
3* : trois Cœurs et quatre Piques.
3* : espoir de chelem atout Pique.

4 : contrôle Trèfle.
4 : contrôle Carreau, sans celui à Trèfle.
4 : contrôle Cœur, sans ceux dans les mineures.

Surtout, vous ne dites pas 4SA, votre partenaire a une très bonne image de votre main, alors que vous ne savez absolument rien de la sienne, ce n'est pas à vous mais à lui de poser un éventuel Blackwood, prendre un capitanat abusif est une grosse faute de bridge, allez hop, vous me copierez cent fois...

7 - 4ème enchère du répondant

Continuer les contrôles, conclure, poser le Blackwood, etc. seront les différentes possibilités, suivant les nombreux renseignements précédemment collectés au sujet la main de l'ouvreur, sa force, sa répartition, la présence ou l'absence d'un soutien voire d'un double fit, le contrôle dans telle ou telle couleur.

Pour bien choisir sa 4ème enchère, il sera donc nécessaire de faire le bilan de nos connaissances, regardez l'exemple ci-dessous, dans lequel Est a donc montré une main de 18-19 H, avec trois cartes à Cœur et quatre cartes à Pique. Du coup, l'enchère de 3 montre un espoir de chelem, au moins, dans cet atout.

ESON
1 - 1 -
2SA - 3 -
3 - 3 -
4 - ?  
Ouest
RD94
A732
A85
74
Ouest
RV63
AD742
R85
6
Ouest
AD105
DV94
72
A94
Ouest
RD104
AD72
74
A32
Ouest
AR63
D1072
R10752
-
4
Est, en disant 4, a dénié le contrôle Trèfle.
4SA
Le camp possède tous les contrôles, on pose le Blackwood.
4SA
Impossible que Est ne détienne pas le contrôle Cœur.
6
On possède assez de clés pour éviter de poser le Blackwood.
5
Contrôle, sans celui à Coeur.

Encore et toujours, que de la pure logique, et du bon sens, le répondant a une quatrième enchère très facile à choisir, sachant tout ou quasiment de la main de l'ouvreur.

Le potentiel des deux mains est clair et net, seule zone d'ombre, mais ça, aucun système au monde (hormis quelques systèmes à relais comportant de nombreuses centaines de pages !) ne peut diagnostiquer où se trouve le Valet de Carreau, si l'ouvreur est 4-4 en mineure, ou possède cinq Carreaux et trois Trèfles, ou je ne sais quoi d'autre.

Faire fonctionner son jugement est bien plus gratifiant que d'apprendre par cœur des tonnes de pages pour, à l'arrivée, s'être tellement fatigué par la séquence d'enchères, que l'on ne détient plus une once d'énergie pour le jeu de la carte !

Voilà, j'espère que ce dossier vous aura été bénéfique, et que vous prendrez de nombreux bons coups grâce à ça !

Place aux exercices