Simultané du Roy René sur BBO !!!
Le calendrier des tournois

Les prochains tournois : inscrivez vous sur BBO
Jeudi 28 Mai (22 donnes AM à partir de 14h30)
Lundi 1er Juin (22 donnes AM à partir de 14h30)
Mardi 2 Juin (16 donnes le matin à partir de 10h30)

Téléchargez les numéros d'Atout Bridge
logo atoutbridge v2

Complétez votre collection !
Téléchargez les anciens numéro d'atout Bridge !

Cliquez ici

 

 

Téléchargez et imprimez ICI le n° 65 d'Atout Bridge

 Si votre collection n'est pas complète commandez ICI les numéros à télécharger

 

 

Cachalot et Rodrigue

Pourquoi, me direz-vous, associer le fringant amoureux de Chimène avec un pataud cétacé ??? Tout simplement parce que dans notre loisir préféré, l'appellation de ces deux conventions correspond à des changements dans la réponse à l'ouverture après intervention.
Vous étiez habitué à répondre « naturel », voire à jouer la fameuse collante inventée par la paire de champions LEBEL-SOULET.
Nous allons vous proposer, pour la bonne cause, naturellement, de bousculer un peu vos habitudes, en étudiant ces deux conventions séparément.

1 - Le « CACHALOT »

Également nommé « spoutnik rotatif », il va constituer à nommer artificiellement une couleur en réponse à l'ouverture, après intervention du numéro 2.
Pour bien vous imprégner de cela, nous allons vous montrer un exemple, toujours bien plus parlant que de longs discours.

 
RDV96
53
D2
A953
 
107
RV1092
A983
D10
 
32
764
654
87642
 
A854
AD8
RV107
RV
 

 En « standard », Sud va ouvrir d'1, Ouest va
intervenir à 1, et Nord répondre 1.
On voit bien à l'œil nu que le chelem à Pique gagne lorsqu'il est joué par Sud, et chute lorsqu'il est joué par Nord, sur entame Cœur.
Le « cachalot » va vous éviter cette ignominie, comme nous allons l'étudier ci-après !

 Voici les séquences qui vont être concernées, et que nous développerons une par une : 

 

SONE
1 1 ?  
SONE
1 1 ?  
SONE
1 1 ?  

L'avantage principal du « cachalot » va donc être de faire entamer l'intervenant, si celui-ci n'a pas une séquence protégée dans sa couleur, voire dans une autre (regardez l'exemple plus haut), il pourrait perdre un temps à l'entame, et donc ne pouvoir battre le contrat du camp en attaque !
Bien sûr, pour parler, il faudra avoir un minimum de 6-7 H, comme avant lorsque vous nommiez une couleur librement !

Comme promis, nous allons détailler nos trois séquences possibles :

 

SONE
1 1 ?  
 
 X : au moins quatre cartes à Cœur.
1 : au moins quatre cartes à Pique.
1 : pas de majeure 4ème, d'appel.
1SA : solide tenue Carreau.
SONE
1 1 ?  
 X : au moins quatre cartes à Pique.
1 : pas quatre cartes à Pique, d'appel.
1SA : solide tenue Cœur.
SONE
1 1 ?  
 X : au moins quatre cartes à Pique.
1 : pas quatre cartes à Pique, d'appel.
1SA : solide tenue Cœur.

Comme toutes les conventions, le danger principal est double : que vous l'oubliez, ou bien que ce soit votre partenaire qui l'oublie !
Bon, pour vous donner confiance, je la joue depuis quatre ou cinq ans, je ne l'ai jamais oubliée...

SONE
1 1 ?  
SONE
1 1 ?  
SONE
1 1 ?  
SONE
1 1 ?  
SONE
1 1 ?  
Nord
AV752
95
RD106
94
Nord
72
1095
AR64
V973
Nord
AV732
RD954
6
A7
Nord
R6
A87
V75
V954
Nord
94
AR86
V853
964
1 : au moins quatre cartes à Pique.  1 : d'appel, sans quatre cartes à Pique. X : au moins quatre cartes à Pique. 1 : d'appel, l'arrêt Cœur est un peu juste pour 1SA. 1SA : bon arrêt Cœur, puisqu'on ne dit pas 1 !

 Deux avantages dont nous n'avions pas encore parlé : avec la main 2, avant le « cachalot », on était obligé de passer, sans arrêt Cœur ni quatre cartes à Pique, et avec la main 5, 1SA promet un bon arrêt, pratique, non ?

La signification du cue-bid direct restera inchangée, soit recherche des S-A, soit fit forcing de manche dans la mineure d'ouverture. Certains jouent que cette enchère montre six cartes dans la majeure juste au-dessus, mais ne compliquons pas trop cette affaire...

Bien, maintenant, nous allons étudier la seconde enchère de l'ouvreur, suivant sa force et le nombre de cartes dans la couleur de réponse, même si celle-ci a été nommée d'une façon fictive.

En résumé, avec une main de 1ère zone, l'ouvreur soutiendra, nommera les S-A au palier de 1, répètera sa couleur d'ouverture avec six cartes (voire cinq et une main irrégulière), ou nommera un bicolore économique.

SONE
 1 1 X -
?      
 
1 : trois cartes, peut-être quatre cartes à Pique, pas d'arrêt Carreau, 12-14 H.
1 : quatre cartes, sans trois à Cœur, 12-14 H.
1SA : arrêt Carreau, 12-14 H, pas quatre Piques.
2 : naturel, main de 1ère zone.
2 : cue-bid à la recherche des S-A.
2 : quatre cartes, main de 1ère zone.
2 : bicolore à saut, forcing de manche.
2SA : 15-17 H, main irrégulière, donc courte à Cœur.
3 : naturel, main de 2nde zone.
3 : quatre cartes, 16-18 S.
3SA : 18-19 H réguliers.
4 : Splinter, fit Cœur 4ème

 Pas sorcier, en fait, on donne son soutien et sa force... Notez que lorsque l'on a pas d'arrêt dans la couleur d'intervention et trois cartes dans la majeure de réponse, on nomme celle-ci au palier de 1.

 

SONE
 1 1 X -
?      

 
1 : trois cartes, 12-14 H, pas d'arrêt Cœur.
1SA : arrêt Cœur, 12-14 H, pas quatre cartes à Pique.
2 : naturel, main de 1ère zone.
2 : bicolore cher forcing et auto forcing.
2 : cue-bid à la recherche des S-A.
2 : quatre cartes, 12-14 H.
2SA : 15-17 H, main irrégulière, donc courte à Pique.
3 : naturel, main de 2nde zone.
3 : quatre cartes, 16-18 S.
3SA : 18-19 H réguliers.
4 : Splinter, fit Pique 4ème.
SONE
 1 1
X -
?      
1 : trois cartes, 12-14 H, pas d'arrêt Cœur.
1SA : arrêt Cœur, 12-14 H, pas quatre cartes à Pique.
2 : naturel, main de 1ère zone.
2 : naturel, main de 1ère zone.
2 : cue-bid à la recherche des S-A.
2 : quatre cartes, 12-14 H.
2SA : 15-17 H, main irrégulière, donc courte à Pique.
3 : naturel, main de 2nde zone.
3 : quatre cartes, 16-18 S.
3SA : 18-19 H réguliers.
4 : Splinter, fit Pique 4ème.

Je voudrais vous donner quelques précisions sur le cue-bid, j'ai mis « recherche des S-A », mais cela peut aussi vouloir montrer un bicolore mineur forcing de manche, le saut à 3 après avoir ouvert d'1 étant encourageant mais non forcing.
Dans le même ordre d'idée, vous pouvez jouer que le saut à 3SA est un « gambling », genre une main avec une longue mineure, l'arrêt dans la couleur d'intervention et du jeu, et avec 18-19 H réguliers, commencer par un cue-bid et sauter à 3SA après, mais cela complique un peu la convention, à vous de voir...
Lorsque l'ouvreur aura fait sa seconde enchère, dans 99% des cas le répondant saura dans quel type de contrat le camp va finir, partielle, manche ou chelem.
Néanmoins, des problèmes de soutien, voire d'arrêt dans la couleur d'intervention peuvent être latents.
Lorsque l'ouvreur aura une main de 2nde ou 3ème zone, les problèmes seront de nombre infime, en cas de main de 1ère zone, un peu moins, voyons cela.

ESON
1 1
X -
1 - ?  
Ouest
AV732
R9
532
1074
Ouest
A973
72
V54
RV108
Ouest
RV54
A8
72
RDV72
Ouest
RDV97
5
A832
RD5
Ouest
D1083
95
RD10762
4
Passe : pas d'espoir de manche. 2 : naturel, non forcing. 3SA : sans fit, jouons la manche la plus probable.

4 : Splinter, si la main d'Ouest

« colle » bien, on peut avoir un chelem.

2 : canapé faible, forcing pour passe chez le partenaire !

 Rien que de très naturel, en somme, l'ouvreur répond à un contre d'appel, le répondant fait des enchères encourageantes ou forcing, suivant sa force... Quid si l'ouvreur redemande à 1SA ? Suivez moi...

ESON
1 1
X -
1SA - ?  
Ouest
A963
R9
V1032
964
Ouest
A9732
72
A54
R108
Ouest
RV542
72
D63
V92
Ouest
RV1097
5
R6
ARD52
Ouest
DV10972
2
AD64
107
2 : on sera sans doute plus à l'aise qu'à 1SA. 2 : Roudi, comme avant... 2 : Texas Pique, pour jouer de la main de l'ouvreur. 3 : naturel, au moins 5-5, forcing de manche. 3 : encourageant pour la manche, sans le souci de faire entamer l'intervenant.

 Attention !!! Le cue-bid est en fait un Texas de la couleur que l'intervenant a promis, cinq cartes et plus, le but est simple, toujours le même dans le cadre de notre "cachalot", faire entamer l'intervenant.
Pour vous convaincre du bien-fondé de notre sujet du jour, regardez la donne ci-dessous, vous faites le chelem lorsque le contrat est joué de la bonne main, vous chutez la manche lorsque le contrat est joué de la mauvaise :

 
AR10962
762
V4
AR
 
4
AD1085
87
DV953
 
D5
V3
109632
10764
 
V873
R94
ARD5
82
 

 6 gagne tranquillement joué par Sud, par Nord c'est une autre paire de manches : Est entame du Valet de Cœur, Ouest encaisse ses trois levées dans la couleur et, au son des enchères de Nord qui a dû montrer une main forte, il donne un 4ème tour de Cœur en coupe et défausse, Est score sa Dame d'atout au dessus d'As-Roi, 1 de chute au contrat de 4 !

 

 La séquence sans le "cachalot" La séquence avec : 
SONE
1 1
1 -
2 - 3 -
3 - 4 -
4 - 4 Fin
SONE
1 1
X -
2 - 3 -
3 - 4 -
4 - 4SA -
5 - 6 Fin
3/3 : forces.
4/4 : contrôles.
Avec trois petites cartes à Cœur, Nord abandonne son projet de chelem.
3/3 : forces.
4 : contrôle, je reçois l'entame !
5 : une clé. 12 levées plus tard...

 Voyez l'énorme écart créé par l'orientation du déclarant...
Bon, je ne vous force évidemment pas à jouer cette convention, mais sachez que je l'apprécie beaucoup, le seul inconvénient, comme je vous l'ai déjà dit, est l'oubli...
Passons maintenant au prétendant de la belle Chimène...

2 - Le « RODRIGUE »

Bien plus simple que le « cachalot », ne vous affolez pas.
Cette convention, nommée ainsi car elle concerne les Cœurs (la fameuse tirade du Cid...) va permettre de trouver rapidement le fit 5-3 à Cœur lorsque le partenaire va ouvrir d'1 en mineure, et que le numéro 2 est intervenu à 1, donc seules deux séquences concernées.
Dans l'ancien temps (sic !) avec une main de ce genre : 72 RD1083 DV6 953, 1 chez votre partenaire, 1 à votre droite, vous disiez contre, votre main n'étant pas assez forte pour dire 2. Mais le problème était soulevé lorsque votre partenaire possédait trois cartes à Cœur et pas quatre, regardez le souci :

SONE
1 1
X 2
?      

 Il ne peut décemment pas dire 3, n'ayant aucune assurance que vous en possédiez cinq ! De même, en réveil, dire 3 avec la main citée plus haut est une enchère digne d'un équilibriste de chez Medrano !
Des experts ont donc décidé d'accorder au soutien à 2 ou à 2, après ouverture d'1 ou d'1 et intervention à 1 du numéro 2 une signification artificielle : cinq cartes à Cœur et 6-10 H, ce qui permet de trouver immédiatement un fit 5-3 éventuel.

 

SONE
1 1 2*  

 2* : cinq cartes à Coeur 6-10 H

SONE
1 1 2*  

2* cinq cartes à Coeur 6-10 H

Bon, premier écueil, comme pour le « cachalot », ne pas l'oublier !
Deuxième écueil, on ne peut plus dire 2 ou 2 pour soutenir le partenaire dans la couleur, on devra soit passer, soit parler au palier de 3, à saut donc.
Mais les fameux experts ont considéré, à juste titre à mon avis, qu'il était plus important de trouver un fit 5-3 à Cœur que de soutenir à 2 ou 2, dont acte.

ESON
1 1 ?  
Ouest
92
RD743
V1086
R7
Ouest
V72
R843
AV72
95
Ouest
A72
RDV94
A73
62
Ouest
75
D93
A852
D953
Ouest
72
A95
763
RV943
2 : Rodrigue, cinq cartes à Cœur, 6-10 H. X : un classique spoutnik, quatre cartes à Cœur dans une main illimitée. 2 : 11 H et plus, cinq cartes et plus, comme avant.

Passe : attention, 2 serait

« Rodrigue » !!!

3 : ne pouvant dire 2, on en dit 3, abaissant un peu la zone du soutien.

 Sur ce, l'ouvreur réagira, comme d'habitude, en fonction de sa force, de son soutien, l'enchère « Rodrigue » montrant une main de maximum 10 H.

ONES
1 1
2 -
?      
Ouest
A7
RV52
AD754
63
Ouest
A763
RD95
AR72
R
Ouest
63
R7
ADV93
D1072
Ouest
AD6
72
RDV9
AD107
Ouest
5
ADV7
AR953
A72
3 : 14 H 5422 et le fit 9ème encouragent à faire un saut. 2 : avant de sauter à 4 pour montrer une main de 3ème zone. 2 : ne montre pas un soutien franc, mais au moins deux cartes dans une main faible. 3SA : 18-19 H réguliers, arrêt Pique, pas de soutien Cœur. 3 : Splinter, gros espoir de chelem atout Cœur.

Rien de révolutionnaire, donc, on réagit en fonction du potentiel théorique des deux mains.
Si l'ouvreur fait une enchère encourageante, le répondant réagira suivant qu'il sera minimum ou maximum.
Vous aurez noté que le contre spoutnik, lorsque la main sera de maximum 10 H, ne contiendra que quatre cartes à Cœur.
Nous avons fait un tour complet de la version « allégée » de ces conventions, pratiques et assez simples, faites en bon usage !

 

Place aux exercices