Téléchargez et imprimez ICI le n° 44 d'Atout Bridge

 

Barrage et développements

Nous ne traiterons pas du « deux faible », qui fait l'objet d'un cours à lui tout seul, mais des ouvertures au palier de 3 et au-dessus.
Critères d'ouverture, développements, la tâche est importante, mais assez simple à assimiler.
Entrons de suite dans le vif du sujet, comme dirait Ambroise Paré...
La conception « à la française » des ouvertures de barrage est, bien sûr, d'essayer de gêner le plus possible l'adversaire, mais également de ne pas s'exposer à une pénalité importante. Un petit coup d'œil à la vulnérabilité ne sera pas de trop... La fameuse règle des 500-800.
En premier et en second, une belle couleur sera demandée, un honneur extérieur à la couleur maximum, vous ne savez pas qui vous barrez, le partenaire ou les adversaires ???
En 3ème, on sera plus souple, le partenaire ayant déjà passé.

1- Les barrages au palier de 3.

A - 3 et 3.

En premier ou second, sept cartes par deux gros honneurs seront exigées, dans l'objectif du contrat de 3SA, le partenaire, s'il possède le gros honneur manquant au moins second (pour communiquer !), visualisant sept levées dans la couleur. Pas de majeure 4ème annexe. Exemples :

Sud
A7
98
DV109532
62
SONE
?      
Sud
85
D7
AD108542
75
SONE
?      
  Passe : en 1er ou en 2nd, 3 sinon. 3 : dans toutes les positions...  

 Le changement de couleur du répondant sera forcing, montrera au moins cinq cartes, 3SA sera pour les jouer, bien sûr, le soutien au palier de 4 barrage, le soutien au palier de 5 attaque-défense. 4SA Blackwood atout de la couleur du barrage.

 

Nord
A72
R93
A7652
R9
Nord
RV983
A764
83
AD
Nord
8
A32
AR9654
R75
Nord
V7653
986
A953
V
SONE
3 - ?  
SONE
3 - ?  
SONE
3 - ?  
SONE
3 - ?  
 3SA : sept Trèfles + deux As = neuf levées ! Passe : une manche est trop lointaine.  6 : espérant que Sud n'aura pas trois petits Carreaux !  5 : on barre « à fond » l'adversaire. 

 Pour espérer gagner 3SA, le répondant devra avoir soit beaucoup de jeu, soit des arrêts partout, et un complément dans le barrage du partenaire. Exemples :

Nord
ADV52
86
R93
AD5
Nord
AV75
RD83
AD76
8
Nord
A7542
RV95
R8
A3
Nord
A82
RDV1063
R6
R5
SONE
3 - ?  
SONE
3 - ?  
SONE
3 - ?  
SONE
3 - ?  
3 : forcing, cinq cartes et plus, alternative au contrat de 5 ? Passe : le misfit incite à la prudence, où ferions nous des levées ? 3SA : les Piques sont trop laids pour être mentionnés. 4 : le contrat que l'on a envie de jouer avec cette couleur autonome

 Hormis, bien évidemment, si le partenaire a fait une enchère forcing, l'ouvreur n'aura plus le droit de reparler, on considère que son ouverture a tout exprimé de sa main. Quelle sera la redemande de l'ouvreur après un changement de couleur forcing du partenaire ? En priorité, donner le fit avec trois cartes voire un honneur second sera prioritaire, à défaut il faudra annoncer 3SA ou répéter sa couleur d'ouverture. Exemples :

Sud
D7
83
ADV9753
62
Sud
V62
8
93
AR108732
Sud
R72
8
AD108654
73
Sud
D62
V107
-
ADV9752
SONE
3 -
3
-
?
     
SONE
3 -
3
-
?
     
SONE
3 -
3
-
?
     
SONE
3 -
3
-
?
     
4 : un honneur second vaut bien trois petits... 3 : « force » à Pique, dans le but de ne pas dépasser 3SA. 4 : fit Pique contrôle Cœur, l'ouverture de 3 en mineure dénie une majeure 4ème. 3SA : misfit, une bricole dans chaque majeure.

 B - 3 et 3.

Sept cartes liées, rarement 6 ou 8, attention à la vulnérabilité, donc à la qualité de la couleur. Une ouverture de 3 en majeure dénie quatre cartes dans l'autre, une mineure 4ème annexe n'est pas impossible. Le répondant pourra passer, soutenir, changer de couleur (forcing), conclure à 3SA (sur lesquels l'ouvreur n'aura pas le droit de reparler), ou carrément poser le Blackwood.

 Exemples :

Sud
RD109742
8
V63
95
Sud
D10
D1086532
97
42
Sud
V1074
RD109742
8
5
Sud
AV10864
7
D10973
5
SONE
?      
       
SONE
?      
       
SONE
?      
       
SONE
?      
 
     
3 : couleur correcte, vous avez mon aval ! Passe : même non vulnérable, la couleur est horrible. Passe : pas de barrage avec quatre cartes dans l'autre majeure. 3 : absence de 7ème carte compensée par la superbe distribution.

 

Nord
A72
R86
V10742
93
Nord
ADV73
V
AR72
953
Nord
9
A62
ARD975
A52
Nord
8
A9
ARV
RD9753
SONE
3 - ?  
       
SONE
3 -  ?  
       
SONE
3 - ?  
       
SONE
3 - ?  
 
     
4 : pas pour les faire, mais pour embêter l'adversaire... Passe : à part un hypothétique fit Pique, pas de manche. 4 : un bon pari. 4 : naturel, forcing.

 C - 3SA.
Cela montre classiquement sept cartes maitresses dans une mineure, sans rien à côté. Je déteste cette ouverture, car si elle est très précise au niveau de la distribution et de la qualité de la couleur, son problème majeur est que si 3SA est le contrat qui doit être joué, il le sera forcément de la mauvaise main, imaginez les jeux suivants :

 

Ouest
86
95
ARD9752
73
Est
AR54
AR62
V86
54
Voyez le problème si Ouest ouvre, comme il pourrait, de 3SA : Est va passer normalement et on risque de perdre cinq Trèfles à l'entame avec 5 « sur table » ! 
Ouest
86
95
ARD9752
73
Est
AV42
A8732
V6
R5
Ici, le contrat sera joué de la mauvaise main, alors que par Est il serait en béton armé... 

 D'une part, la fréquence de cette ouverture est quasi nulle (en bientôt quarante ans de compétitions j'ai du m'en servir trois fois...), d'autre part, par quoi la remplacer ? Certains jouent cela une belle enchère de 4 en majeure, pourquoi pas, mais nous n'allons pas passer trop de temps sur une enchère extrêmement rare...
Pour info, les développements sont assez simples, passe est pour jouer (sic !), 4 que l'on veut jouer 4 ou 4 suivant la couleur possédée par l'ouvreur, 4 est une demande de courte, que l'on développera plus bas, 4 ou 4, pour les jouer, bien sûr, 4SA Blackwood, 5 ou 5 pour les jouer, on a détecté la couleur de l'ouvreur...

Développements sur le relais demande de courte à 4 :

 
SONE
3SA -  4 -
?      
4 : courte à Cœur.
4 : courte à Pique.
4SA : pas de courte (7222).
5 : courte à Carreau.
5 : courte à Trèfle. 

 2- Les barrages au palier de 4 ou 5.

A - 4 et 4.

Purement destructives, ces ouvertures vont montrer huit cartes assez solides, voire une main 7-4 en mineure, en rappelant que toute ouverture de barrage dénie une majeure 4ème annexe. Exemples :

Sud
82
9
R10876542
D5
Sud
7
V2
D6
RD1097432
Sud
82
-
DV92
RV108743
Sud
9
7
A642
RDV9753
Bof, non vulnérable seulement, la couleur est moche. Oui, 4 couleur solide, même vulnérable. 4, la bonne répartition 7-4 compense l'absence de la 8ème carte. 1 : la main est trop belle pour un barrage.

Les développements vont être extrêmement simples : passe, vous voyez ce que je veux dire, 4 sur 4 naturel forcing, 4 ou 4 pour les jouer, 5 et 5 idem, en attaque-défense. 4SA sera Blackwood.

B - 4 et 4.

Ces ouvertures vont correspondre, peu ou prou, à celles au palier de 3, mais avec une levée de plus.
Récemment, un de mes (jeunes) partenaires a cru bon d'ouvrir de 4 rouge contre vert la main suivante : 7 RD108642 D953 6, trois de chute contrés 800 alors que l'adversaire chutait 3SA. Hormis le frottage d'oreilles qui s'imposait, il a bien compris que s'engager au palier de 4 tout seul nécessitait une couleur solide, vulnérable huit levées de jeu, non vulnérable sept levées de jeu. Pas l'autre majeure 4ème à côté ou alors très laide.

 Exemples :

Sud
ARD97542
V
83
106
Sud
R10976543
8
D62
8
Sud
10642
ARDV853
74
-
Sud
RD97543
8
DV62
5
4 : la main idéale, huit très belles cartes. 3 : couleur insuffisante pour le palier au-dessus. 4 : oubliez les Piques avec sept Cœurs maitres. 3 : pas de distorsion, cette main ne vaut que le palier de 3.

Attention de ne pas posséder trop de jeu, si l'on prend la première main et que l'on y ajoute un As, il faudra ouvrir de 2 fort indéterminé (voir le cours sur ce sujet). N'oublions pas que nous traitons ici des ouvertures de barrage, pas des ouvertures fortes...

La couleur d'atout ayant été imposée, les enchères du répondant à la couleur vont être des interrogatives et non des contrôles. Pour clarifier les choses, disons que le répondant va poser une question et non affirmer quelque chose. À quoi cela va-t'il servir ? À savoir si l'ouvreur possède quelque chose dans une couleur cruciale. Exemple, votre partenaire ouvre de 4 et vous possédez la main suivante : R62 AD8753 5 A82. Il est vital de savoir si l'ouvreur possède le contrôle Cœur dans l'optique d'un chelem éventuel, et c'est à ça que vont servir ces fameuses « interrogatives ». Ne stressez pas, le fonctionnement est très simple, vous allez dire 4, 5 ou 5 sur ouverture de 4, et 5, 5 ou 5 sur ouverture de 4,
interrogative dans la couleur que vous nommez. Comment va répondre l'ouvreur ? Par paliers, regardez les petits tableaux ci-dessous :

SONE
4 -  4* -
?      
4SA : pas de contrôle.
5 : contrôle du 2nd tour.
5 : contrôle du 1er tour.
SONE
4 -  5* -
?      
5 : pas de contrôle.
5 : contrôle du 2nd tour.
5 : contrôle du 1er tour.

4* : interrogative à Pique.
5* : interrogative à Trèfle.

En résumé, l'ouvreur parlera au palier le plus économique, pas de contrôle dans la couleur de l'interrogative, le palier au-dessus, contrôle du second tour (singleton ou le Roi), le palier encore au-dessus, contrôle du premier tour (chicane ou l'As). Vous voyez, rien de compliqué.

4SA sera, bien évidemment, Blackwood.

Sud
82
ARDV9753
6
53
Sud
53
RDV109853
64
7
Sud
D64
ADV87632
-
85
Sud
RD1097643
A4
5
73
SONE
4 - 4 -
?      
SONE
4 - 5  -
?      
SONE
4 - 5  
?      
SONE
4 - 5 -
?
     
4SA : premier palier, pas de contrôle 5 : second palier, contrôle du second tour, singleton ou Roi. 5SA : troisième palier, contrôle du premier tour, As ou chicane. 6 : troisième palier, As ou chicane, contrôle du
premier tour.

 C - 4SA.

À peu près aussi fréquente que celle de 3SA, sa petite sœur du palier de 4 va, elle, montrer un gros bicolore mineur d'au moins onze cartes (6-5, pas 10-1 !) défensif. À utiliser avec modération comme ce que vous savez, si le partenaire est misfit, l'atterrissage pourrait être douloureux. Vu le palier, on va vous demander des couleurs solides, exemple :

Sud
8
5
AV10975
RDV83
Sud
76
-
RV973
AV8652
Sud
-
10
RD8643
DV10974
Sud
-
107
AR863
AD10974
4SA : main 6-5, belles couleurs, ouverture validée. Passe : un peu de sérieux, vos couleurs sont trouées comme une portion d'emmental ! 4SA : couleurs moyennes, mais 6-6, vous êtes pardonné... 1 : trop beau pour barrer.

Je vous rappelle de nouveau que nous traitons des barrages, il ne faut donc pas que la main soit lourde en points, 11 H maxi...

D - 5 et 5.
Juste un petit mot pour ces ouvertures, qui, comme celles au palier de 4, vont être des BARRAGES, mais avec une levée de plus qu'au palier inférieur. Comme d'habitude, pas de majeure 4ème à côté. Vu la rareté d'utilisation, nous allons juste donner deux exemples pour corroborer cela :

Sud
975
-
RDV876543
3
5 : couleur autonome de neuf cartes, méga barrage.
Sud
-
8
DV97
RD1098643
Main exceptionnelle de distribution 8-4, plaçons la barre
le plus haut possible.

 3- En cas d'intervention du numéro 2.

Le changement de couleur du répondant continuera d'être forcing, 3SA, s'il a la place, pour les jouer, naturellement. Le contre sera punitif, et en cas de contre d'appel, le surcontre du répondant montrera un
désir de punir l'adversaire (enfin son contrat...).

Nord
AD7542
8
R93
AV2
Nord
R86
RDV107
5
A963
Nord
RV95
6
RD72
A1083
Nord
6
RV72
ADV8
RDV9
SONE
3 3 ?  
       
SONE
3 3SA ?  
       
SONE
3 3 ?  
       
SONE
3 X ?  
       
3 : forcing, comme sans intervention. X : et entame Cœur, ça va saigner... X : on les tient, punitif, le pauvre Ouest est mal tombé. XX : et après, je « bâtonne » tout ce qui vient.

 Place aux exercices