Téléchargez et imprimez ICI le n° 37 d'Atout Bridge

 

Recherchons les Sans-atouts

L'objet de ce chapitre est de clarifier certaines séquences qui vont vous permettre de jouer les SA en toute connaissance de cause, ou aussi de pouvoir les éviter. Dans le travail d'approche des manches à SA, certaines enchères seront coopératives, d'autres affirmatives, il en est même qui seront interrogatives.
Pour le commun des mortels, il est plus que vital de mettre un semblant d'ordre dans tout cela. Dans ce chapitre, nous allons classer et préciser les situations pour en tirer une règle générale, et vous permettre d'avoir des fins de tournois plus détendues avec vos partenaires respectifs.

Pour une première approche, prenons cette main en Sud après la séquence suivante :

 

Sud
86
D7
ARV52
AD63
 
SONE
 1 - 1 -
2 - 3 -
?      

 Tout d'abord, précisons que l'enchère de 3 n'est pas forcing. C'est une enchère de "politesse", montrant un fit 4ème et une zone de 8 à 10 H. En effet, 2, bien que théoriquement non forcing, peut cacher des réserves de force allant jusqu'à 18 DH.
Maintenant, que dire sur 3 ? 3SA pourrait être envisageable, mais fort présomptueux du fait de votre faiblesse à . L'entame devrait fuser après la séquence.
Il faut dire 3 !

3 va ici demander au partenaire un complément dans la couleur pour jouer 3SA. Autrement dit, pour annoncer 3SA, il faudra impérativement que Nord possède au minimum un demi arrêt à .

3 est ici une enchère COOPÉRATIVE.

Nord
RV72
V53
D4
R1072
 
SONE
 1 - 1 -
2 - 3 -
3 - 3SA Fin

 Avec le Valet de troisième, vous apportez un complément nécessaire pour jouer la manche à SA. Annoncez la, répondant ainsi à la question qui vous est posée.
Votre partenaire vous a demandé une coopération à , vous lui répondez affirmativement.

 Continuons à partir de ce premier principe en changeant quelque peu la main :

Nord
RV72
V53
R4
R1072
 
SONE
 1 - 1 -
2 - 3 -
3 - 3SA -
4 - Fin  

 Vous avez assumé l'enchère coopérative de votre partenaire en "concluant" à 3SA, mais votre partenaire reparle. Que vous veut-il ?
C'est évidemment une enchère de chelem, ce qui veut dire qu'une enchère coopérative peut cacher une enchère de chelem, qui, elle, sera affirmative.

 

 
RV72
V53
R4
D1072
 
     
 
D6
A7
AV852
AR63
 
 
SONE
 1 - 1 -
2 - 3 -
3 - 3SA -
4 - 4 -
4 - 4 -
4SA - 5 -
6 - Fin  

 4 Contrôle d'honneur, Sud a ouvert de 1.
4 et 4 Contrôles.
4SA Blackwood 5 clés.
5 Pas de clé.
6 Conclusion

 

 Dans ces deux séquences, 3 a deux significations possibles :

1 - COOPÉRATIVE Interrogatif pour les Sans-atout. Dans le but de jouer la manche.

2 - AFFIRMATIVE : Exploration vers le chelem.

Entre ces deux significations, vous devez toujours assumer la moins forte, c'est à dire la recherche de manche, et donc répondre à l'interrogation coopérative. Cette interrogation vous demande un complément pour jouer à Sans-atout, et par complément nous voulons dire :

R         D2      
V32      
10432     

Les cartes combinées de la couleur devront empêcher le défilé des cartes adverses et promettre un arrêt formel entre les deux mains. Ce qui oblige celui qui fait une enchère coopérative à avoir lui aussi un demi arrêt dans la couleur.

Sud Nord
D2  V43
R  D5
10432      
 ♥V65
D5  10872      
 
Si l'adversaire entame à , la combinaison des deux mains permet de garantir une levée dans la couleur. 

 Prenons un deuxième exemple :

Nord
V4
V53
R104
DV832
 
SONE
 1 1 2 -
2 - 3 -
3 - ?  

 2 est bien sûr forcing, et montre des réserves de force, mais quelle signification peut-on donner à l'enchère de 3 ?
Avec une tenue suffisante à , Sud aurait lui même nommé les Sans-atout, aussi devons nous comprendre que sa tenue n'est pas suffisante, et qu'il nous fait une enchère coopérative, nous demandant par là un complément, ou un demi arrêt à pour jouer la manche à Sans-atout.
Comme vous possédez ce demi arrêt, vous "concluez" à 3SA.

Lorsque votre camp a nommé trois couleurs,
la nomination de la quatrième au niveau de trois est COOPERATIVE.

Si vous avez bien suivi ces deux exemples, l'enchère de 3 était à chaque fois une enchère coopérative qui :

1 - Promettait un demi arrêt dans la couleur.
2 - Demandait un demi arrêt dans la couleur.

Il nous semble que vous commencez à bien comprendre le principe de base, ce qui nous permet de pouvoir continuer avec la situation suivante :

Nord
D4
RD2
D8743
1052
 
SONE
1 1 2 -
2 - ?  

 Ici, l'adversaire n'a nommé qu'une seule couleur, le Cue-bid de la couleur adverse est donc interrogatif, mais l'enchère est-elle coopérative ? Promet-elle un demi arrêt dans la couleur ?
Que nenni ! C'est la couleur de l'adversaire, et Sud la nomme directement !
Il vous demande un arrêt formel à , et vous ne l'avez pas. Vous ne pouvez donc, pour l'instant, montrer ce demi arrêt.
Comme 2 est bien évidemment forcing, et que vous n'avez pas honte de votre main, nommez votre force à , et attendez la suite des évènements.

Nord
D4
RD2
D8743
1052
 
SONE
1 1 2 -
2 - 3 -
3 - ?  

 Maintenant Sud réitère son Cue-bid. Il a donc un fort désir de jouer les Sans-atout. Vous lui avez dénié un arrêt formel, mais vous pouvez avoir un demi arrêt. Son 2ème Cue-bid est donc une enchère coopérative vous demandant de dire 3SA avec un demi arrêt, une manche que vous n'allez pas manquer de nommer avec la Dame seconde dans la couleur de l'adversaire !

 Les deux mains

 
D4
RD2
D8743
1052
 
     
 
V63
A7
AR10965
A4
 
 
SONE
 1 1 2 -
2 - 3 -
3 - 3SA -
- Fin    

Le premier Cuebid à 2 montre une certaine force, et demande l'arrêt formel à pour jouer 3SA.
En réponse, l'enchère de 3 est affirmative. Elle dénie un arrêt à .
Après cette réponse négative, le deuxième Cue-bid devient coopératif, et demande un demi arrêt.

 Pour bien différencier les deux situations possibles, reprenons les deux séquences :

 

SONE
1 1 2 -
2 - 3 -
3      
 
SONE
1 1 2 -
2 - 3 -
3 - ?  

 1 - 2 montre une force à . Ensuite, le Cue-bid à 3 est affirmatif.
Votre camp n'a nommé que deux couleurs, la nomination d'une troisième est affirmative.Nord conclura à 3SA avec une belle tenue .

2 - 2 est un Cue-bid demandant l'arrêt formel. C'est le 2ème Cue-bid qui est coopératif.

 Revenons à une séquence coopérative simple :

 
R52
A
93
RDV7642
 
     
 
A108
R1042
AD864
5
 
 
SONE
 1 - 2 -
2 - 2 -
3 - 3 -
3SA - - Fin

2 3ème couleur forcing
3 quatre cartes à Cœur
Le Roi de est insuffisant pour imposer 3SA. Nord fait donc une enchère coopérative, 3, pour demander au partenaire s'il a un complément à .
Sud, avec l'As, ne peut que conclure positivement.

En conclusion, lorsque trois couleurs ont été nommées, et qu'aucun fit majeur n'a été exprimé, la nomination de la quatrième couleur au niveau de 3 est une enchère coopérative, elle demande au partenaire un complément pour annoncer 3SA.

 Vérifions :

 
V43
A87
10
A98754
 
     
 
D6
R642
AV9
RV32
 
 
SONE
1 - 3 -
3 - 3 -
3 - 3SA -
- - - Fin

Remarquez bien que trois couleurs ont été nommées, et que nous ne sommes pas en situation de fit forcing en majeure.
3 est ici coopératif !

Avec une tenue suffisante à , Sud aurait mis directement 3SA.

 

 Par contre

 
94
RV10
A107
ADV98
 
     
 
R102
82
RDV64
R32
 
 
SONE
1 - 2 -
2 - 3 -
3 - 3SA -
- Fin    

3 Forcing de manche
Ici, seulement deux couleurs ont été nommées, et mineures de surcroît.
Comme il manque deux couleurs, la nomination de l'une d'entre elles sera affirmative, promettra une tenue sérieuse, et demandera au partenaire une tenue toute aussi sérieuse dans la quatrième couleur pour envisager 3SA.

 Fitté forcing au niveau de trois en mineure, Sud doit essayer en priorité de jouer 3SA.
Deux couleurs n'ont pas été nommées, et , la nomination de l'une d'entre elles affirme la tenue,et dénie la tenue dans l'autre.

3 est ici une enchère AFFIRMATIVE

Vous recherchez les Sans-atout
Plusieurs couleurs n'ont pas été nommées
La nomination de l'une d'entre elle affirme la tenue
C'est une enchère AFFIRMATIVE

La différence entre l'enchère coopérative et l'enchère affirmative semble clarifiée, mais qu'en est-il des exemples suivants, lorsque l'adversaire a ouvert et que votre partenaire est intervenu ?

Votre partenaire contre d'appel

Sud
A42
RDV2
654
DV7
 
SONE
  1 X -
2 - ?  

 Votre partenaire a contré d'appel, il a l'ouverture et une répartition minimum de 4-3 en majeures. Vous devez répondre votre majeure et votre force.
Voici un petit tableau de rappel des réponses possibles :

 

1  0-7 H  4 cartes
2 8-10 H  4 cartes
3 8-10 H 5 cartes
4 7-10 H 6 cartes
2
Cue-bid
8 H et deuxmajeures 4èmes
11 H et une majeure 4ème
12 H sans majeure 4ème
 
 Avec l'ouverture et quatre cartes à , vous devez donc Cue-bidder, pour que le contreur puisse nommer sa majeure et sa force.
Sud
A42
RDV2
654
DV7
 
SONE
  1 X -
2 - 2♠ -
?      

 Le contreur vous répond 2, il a donc quatre cartes à et un contre de 1ère zone.
Vous n'avez pas le fit, mais êtes en situation forcing de manche, du haut de vos 13 H.
Faute de tenue , vous ne pouvez imposer les SA.
Votre seule solution est de faire un nouveau Cue-bid pour demander au partenaire s'il tient les .
Ce nouveau Cue-bid sera donc interrogatif.

Les deux mains :

 
RD65
A84
32
A1065
 
     
 
A42
RDV2
654
DV7
 
 
SONE
  1 X -
2 - 2 -
3 - 3 -
4 - - Fin

Un premier Cue-bid pour demander au partenaire de nommer ses majeures et sa force.
En situation forcing de manche, et en misfit, un deuxième Cue-bid pour demander l'arrêt dans la couleur adverse.
Le contreur, sans tenue annonce sa force à , ce qui vous permet d'imposer une manche en majeure en 4-3.
Avec une tenue suffisante, le contreur aurait annoncé 3SA.

 3 est ici une enchère interrogative.

 Votre partenaire intervient à la couleur :

Sud
A4
RDV2
DV42
1032
 
SONE
  1 1 -
2      

 De la même manière, vous allez cue-bidder à partir de 11 points de Soutien, et donc le fit, ou à partir de 12 H sans le fit.
Rappel : Les fits directs montrent des mains faibles et un nombre d'atout, suivant le palier.

Le Cue-bid demande ici la valeur de l'intervention du partenaire.

Sud
A4
RDV2
DV42
1032
 
SONE
  1 1 -
2 - 2 -
3      

 Rappel : Les seules enchères qui dénient l'ouverture chez l'intervenant sont la répétition de la couleur de l'intervention et la nomination d'une seconde couleur moins chère.

Votre partenaire n'ayant pas quatre cartes à , vous allez essayer de jouer 3SA, mais pour cela, il est impératif que votre partenaire tienne les .
Vous allez le lui demander par une enchère interrogative, un deuxième Cue-bid ! S'il est faible, il répètera les Carreaux.

3 va être ici interrogatif.

 
RV1097
4
A1075
AV7
 
     
 
A4
RDV2
DV42
1032
 
 
SONE
  1 1 -
2 - 2 -
3 - 3SA -
- Fin    

Sur le deuxième Cue-bid, Nord annonce 3SA avec cette belle tenue .

 

 
RD1075
A8
A1075
64
 
     
 
A4
RDV2
DV42
1032
 
 
SONE
  1 1 -
2 - 2 -
3 - 3 -
4 - - Fin

Sans tenue , Nord revient dans sa première couleur, et Sud, avec l'As second conclut à la meilleure manche.

 Lorsque le partenaire intervient à la couleur
Le premier Cue-bid demande des précisions sur la valeur de l'intervention
Le deuxième Cue-bid est INTERROGATIF

 Il serait peut-être temps de reprendre la signification des trois enchères possibles :

1 - L'enchère AFFIRMATIVE

Elle affirme la tenue dans la couleur nommée.

2 - L'enchère INTERROGATIVE

Elle demande l'arrêt formel dans la couleur.

3 - L'enchère COOPÉRATIVE

Elle demande au partenaire un complément dans la couleur.

1 - Enchère AFFIRMATIVE
Votre camp fait une enchère affirmative :
- Lorsque votre camp n'a nommé qu'une seule couleur - Une mineure.
- Lorsque votre camp n'a nommé que deux couleurs.
- Lorsque l'adversaire a nommé deux couleurs, le Cue-bid de l'une d'elle est affirmatif.

2 - Enchère INTERROGATIVE
- L'adversaire intervient, le premier Cue-bid de la couleur adverse est interrogatif.

Par contre, le deuxième Cue-bid deviendra une enchère coopérative.
- Votre partenaire intervient, le premier Cue-bid demande la valeur de l'intervention,
le deuxième sera interrogatif.

3 - Enchère COOPÉRATIVE
Votre camp fait une enchère coopérative :
- Lorsque votre camp a nommé trois couleurs.
- Lorsque vous cue-biddez la deuxième fois la couleur adverse.

ATTENTION !
Si votre camp s'est fitté en majeure, tout ceci n'a plus de sens !
Les nouvelles couleurs nommées sont des enchères d'essai ou des contrôles.

Précisons maintenant tout cela par des exercices à deux mains.