Téléchargez et imprimez ICI le n° 37 d'Atout Bridge

 

Marathon de Noirmoutier - 2 Juillet 2016

Le rendez-vous avait été donné de bonne heure (9h 30) aux participants du marathon annuel. Les 268 joueurs réunis font de ce tournoi l'un des plus importants de France sur une journée, l'ambiance qui y règne n'y étant pas pour rien. Après avoir avalé une — voire plusieurs — tasse(s) de café, les concurrents s'élancent pour la première séance de 26 donnes, soit plus de 3 heures de jeu, avec des fortunes diverses.
A mi-parcours, le classement est le suivant :

1) MASTEAU Yves — MASTEAU Louis 67.28 %
2) GANDAIS Jean-Claude — GANDAIS Michel 63.94 %
3) BERRET Michèle — BLOND Pierre 63.76 %
4) LE DAIN Christian — LEMONNIER Christian 62.59 %
5) CHAUVIRE Dominique — CREBASSA Jean-Marie 61.18 %

Si rien n'est encore joué à ce moment de la journée, certains avaient pris une bonne option, et pour de nombreuses paires, tous les espoirs étaient encore permis. Le repas de midi était alors l'occasion de reprendre quelques forces et les discussions allaient bon train autour de la météo, de l'euro de football, de la politique française ou bien encore du chat de la voisine. Que nenni ! Le bridgeur est un passionné et l'immense majorité des discussions avaient pour sujet les donnes du matin : « Qu'avez-vous joué sur cette donne? », « Quelle est ton entame dans cette séquence ? », « Quelle est ton enchère avec cette main? »... Tant de problèmes à résoudre, tant de réponses variées... La beauté du bridge !

Une ultime tasse de café, une dernière cigarette, un saut aux toilettes, une bouteille d'eau, un cachet d'aspirine, « Je préfère m'asseoir en Sud. », « Où est mon stylo porte-bonheur ? »... Chacun des joueurs se met dans les meilleures conditions avant de s'installer pour la deuxième séance.
Après plus de trois nouvelles heures de jeu, le tournoi rendait son verdict :

1) GRAMBIN Michèle — DUPUY Philippe 125.06 %
2) CHAUVIRE Dominique — CREBASSA Jean-Marie 122.39 %
3) CHAMPRIGAUD Daniel — STRETZ François 121.78 %
4) BERRET Michèle — BLOND Pierre 121.51 %
5) COILLOT Jérôme — MARCY Claude 121.15 %

Une fois les résultats proclamés et les vainqueurs félicités — Bravo à eux ! — tous se réunirent autour du buffet d'huîtres géant (plus de 1000 !). Chacun pouvait alors à loisir, un verre à la main, discuter de ses (més)aventures de la journée. Adversaire inspiré, partenaire endormi et cartes mal placées pour les plus malheureux, adversaire maladroit, partenaire valeureux, enchères géniales et maniements astucieux pour les plus chanceux... Chaque donne se racontait de plusieurs façons (plus de 1000 ?) selon comment chacun l'avait vécue. Dans tous les cas, bon nombre de bridgeurs allaient refaire les donnes jusque tard dans la nuit... Quand je vous dis qu'ils sont passionnés !

Une fois les huîtres et autres petits fours engloutis, une fois les derniers verres vidés, tous rentrèrent chez eux, pressés de revenir l'an prochain, pour participer à nouveau à cette magnifique journée, dans la joie et la bonne humeur, les cartes puis un verre à la main.

A l'année prochaine !!!

 Testez-vous en Tournoi par paires.

1 - Nord donneur. Est/Ouest vulnérables.

     
AR96
AR43
A5
AR6
 
10753
D98752
73
2
                          

 Nord ouvre de 3. Quelle est votre séquence d'enchères, les adversaires ne se manifestant plus ?

La solution
SONE
    3 -
- X - 3
- 4 - 4
- 5 - 6
Fin      

 X : d'appel, à partir de 11 H avec la courte à , force illimitée.
3 : même si je pressens beaucoup de jeu chez mon partenaire, je ne peux rien faire d'autre.
4 : main énorme.
4 : malgré tout, je n'ai pas grand-chose pour toi partenaire.
5 : j'ai vraiment tout le paquet, avec un fit Cœur et le contrôle Carreau.
6 : avec la Dame d'atout sixième (je pourrais n'avoir que quatre petites cartes) et un singleton, ça devrait être jouable.

Contrat sans histoire avec les Piques répartis 3-2.

end faq

2 - Ouest donneur. Nord/Sud vulnérables.

 
 
1074
V82
983
ARD4
 
     
 
V98
109764
ARDV7
-
 
SONE
   1 - 1
2* - 2 Fin

 

2 : bicolore 5/5Entame : 2

Quel est votre plan de jeu ?

La solution

Vous vous empressez de défausser vos trois Piques perdants sur As-Roi-Dame de Trèfle puis vous jouez atout. Est prend de la Dame et joue Pique. A ce stade, vous pourriez continuer atout, tablant dix levées dès que ceux-ci sont répartis 3-2, ce qu'il serait logique de faire en Tournoi par Paires. Cependant, vous ne devez pas négliger le fait que vous avez bénéficié d'une entame favorable. En effet, sur entame Pique, vous n'auriez pas pu gagner votre contrat, perdant trois levées de Pique et trois levées d'atout. Pour faire fructifier l'avantage reçu à l'entame, il convient finalement de ne pas jouer atout mais de défiler vos Carreaux maîtres. L'adversaire fera trois levées d'atout en tout et pour tout. Bien vous en a pris, les atouts étaient 4-1, et le flanc n'aurait eu aucun mal à vous raccourcir. Vous auriez alors chuté.
Même en TPP, il faut parfois savoir « assurer » son contrat, quand les conditions sont favorables.
end faq

 3 - Est donneur. Personne vulnérable.

 
RV95
A63
D10983
A
 
     
 
A642
R10952
A
R98
 

1) Quelle est votre séquence d'enchères, dans le silence adverse ?
2) Contrat: 6 par Nord. Entame: 2.   Quel est votre plan de jeu ?

La solution

1) Une séquence possible :

SONE
 1 - 2 -
2 - 2* -
3SA - 4* -
4SA - 5* -
5 - 5* -
6 Fin    

2* : troisième couleur forcing.
3SA* : quatre cartes à Pique et l'arrêt Trèfle (conventionnel).
4* : contrôle, fit à Pique.
4*, 4* : contrôle d'honneur dans la longue du partenaire.
5* : trois ou zéro clé(s).
5* : « As-tu la Dame d'atout? »
5* : « Non. »

2) Jeu de la carte.

Vous jouez un chelem qui ne sera pas demandé par toutes les paires : vous devez uniquement chercher à le gagner. La ligne de jeu la plus simple consiste à espérer le partage 3-2 de chaque majeure. Vous prenez l'entame et jouez deux tours d'atout, puis As et Roi de Cœur (dans cet ordre). Vous défaussez le troisième Cœur de votre main sur le Roi de Trèfle et coupez un Cœur. Lorsque les couleurs majeures sont bien réparties, il ne vous restera plus qu'à couper le troisième Trèfle. Les adversaires ne feront qu'une levée d'atout.


end faq