blank
Coupe et défausse

Coupe et défausse

Le crime par excellence, les plus exubérantes vociférations entendues dans une salle de bridge...

Tutii Frutti

Tutii Frutti

Que dites vous  ?   Sud - 1 ♠ 103 ♥...

Edito de mai 2019

Edito de mai 2019

Bridge en famille... Je peinais à trouver le thème de mon édito de ce mois lorsque la famille...

  • Vous cherchez un stage ou un voyage ?

    Vous cherchez un stage ou un voyage ?

  • Coupe et défausse

    Coupe et défausse

  • Tutii Frutti

    Tutii Frutti

  • Edito de mai 2019

    Edito de mai 2019

 

Téléchargez et imprimez ICI le n° 54 d'Atout Bridge

 

Bridge en famille...

Je peinais à trouver le thème de mon édito de ce mois lorsque la famille COMBESCURE est venue à mon secours !

En effet, en parcourant les résultats du mixte x 4 excellence, quelle ne fut pas mon plaisir de voir médaillés d'or la maman, Anne COCHET, et ses deux jumeaux, Sarah et Baptiste, preuve que le bridge est une discipline jouable en famille ! Englobons dans nos vivats admiratifs Jessie de TESSIERES, Fabrice CHARIGNON et Yoram GALINSKI, leurs valeureux coéquipiers.

Ajoutons la 7ème place de leur papa, François et son épouse, Emma, et nous aurons compris que la famille COMBESCURE baigne dans le bridge de haut niveau, le fils et le papa ayant été finalistes malheureux de la DN1 X 4 quelques jours avant.

Beaucoup d'entre nous ont eu le pied à l'étrier par un grand-parent, parent, oncle ou autre. Une bonne partie de cartes le dimanche après-midi remplaçait avantageusement internet, les smartphones et les chaines de télé...

Moi-même, au début des années 80, si je voulais que l'on me prête la seule voiture que nous possédions à la maison, pour aller en boite le samedi, il fallait que j'accompagne mon géniteur à son club de bridge le vendredi, c'est devenu une passion, et plus tard un métier ! Si l'on m 'avait dit ça à l'époque, j'aurais bien ri...

Alors pourquoi ne pas essayer d'initier des membres de sa famille, les effectifs du bridge français sont sur la corde raide, si nous y allons chacun de notre initiative parler de notre passion, la faire découvrir, qui sait si vous ou moi ne tenons pas sous la main la ou le futur grand champion des années à venir ?

En tous cas, et même si les résultats ne sont pas immédiats ou à la hauteur de nos espérances, ne baissons pas les bras, le bridge souffre d'une mauvaise image, c'est à nous, les joueurs, de tenter d'inverser la tendance, et de montrer les multiples facettes de notre passion, en y ajoutant les « annexes », convivialité, compétition, social, gymnastique neuronale, les bienfaits du bridge sont multiples, n'ayez pas peur de les faire découvrir, et pourquoi pas à des membres de la famille ?

Vive le bridge !

Yves JEANNETEAU.

 

 

 

 

 



Restez informés grâce à notre newsletter